Sign in
Download Opera News App

 

 

Le FPI quitte momentanément son siège pour un Hôtel

L'Hotel Belle Côte de la Riviera Palmeraie va connaître ce samedi 22 avril une ambiance particulière. Et pour cause. La direction du Front populaire ivoirien du président Laurent Gbagbo a décidé d'abandonner momentanément sa base, ou à tout le moins, son siège officiel sis à la Riviera 3 pour investir ce week-end l'Hôtel Côte, le temps d'une réunion statutaire qui va sans doute drainer du monde : le Comité Central Extraordinaire.

Ils viendront donc de partout, sur toute l'étendue du territoire national, les cadres et militants du Front populaire ivoirien qui, à l'appelle de la direction du parti, convergeront vers ce réceptif hôtelier pour cogiter sur le retour du président Laurent Gbagbo qui semble pour l'heure être la préoccupation majeure d'Assoa Adou et ses hommes. Rappelons qu'avant le Comité central extraordinaire qui se tient ce samedi à l'Hôtel Belle Côte, il y a le Secrétariat exécutif et le Secrétariat général qui ont eu lieu respectivement les 16 et 18 avril derniers au siège du FPI à la Riviera 3.

Et au centre de toutes ces rencontres : l'accueil du président Laurent Gbagbo. C'est également dans cette même dynamique qu'une délégation du Front populaire ivoirien conduite par son Secrétaire général, le ministre Assoa Adou s'est rendue ce lundi à Abidjan au domicile du président Henri Konan Bédié, leader du Pdci-Rda. Encore et toujours au centre des échanges, la question du retour en Côte d'Ivoire de l'ancien pensionnaire de la prison de La Haye acquitté définitivement le 31 mars dernier par la décision de la Chambre d'appel de la Cour pénale internationale.

Comme on le voit, c'est une véritable course contre la montre que vient d'engager le Front populaire ivoirien relativement à l'accueil de son fondateur.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

fpi laurent gbagbo riviera palmeraie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires