Sign in
Download Opera News App

 

 

Usurpation d'identité : un footballeur se faisait passer pour le fils d'Alassane Ouattara

Être président est le poste ultime, le plus élevé de l'administration ivoirienne. C'est un poste prestigieux qui attise les convoitises.

Cette histoire parue dans les colonnes de leparisien.fr s'est déroulée en 2011. En effet un jeune footballeur amateur du nom de Bassory Ouattara se faisait passer pour le fils du président Alassane Ouattara.

Voici son histoire telle que contée par le site.

Voulant devenir footballeur pro, Bassory Ouattara arrive en France en 2005. Après un passage par Lyon-la-Duchère, ce natif d’Abidjan s’installe en 2008 à Vannes avec son amie bretonne. Il annonce dans la presse locale être le fils d’Alassane Ouattara, président qui vit à Abidjan. « J’ai fréquemment mon père au téléphone», déclare-il alors à Ouest-France le journal local.

Un communiqué de la présidence ivoirienne arrive alors Ouest-France disant :

« L’information que vous avez donnée est fausse et induit vos lecteurs en erreur. Le président de la République de Côte d’Ivoire, son excellence M. Alassane Ouattara, n’a pas de fils du nom de Bassory Ouattara. » Interrogé par « le Télégramme », Bassory réplique : « M. Alassane Ouattara est mon père biologique et ne m’a pas, c’est vrai, reconnu officiellement. En fait, j’ai été reconnu par son frère, Gaosso Ouattara. J’ai eu un contact téléphonique avec mon père biologique qui m’a passé un savon à la suite de mes interventions dans la presse. ».

Michel Jestin, le président du VOC, et Olivier Cloarec ont, eux, répondu aux multiples appels téléphoniques par la même phrase : « Il est injoignable. » « Nous avons contacté les services de l’Etat pour savoir s’il est ou non le fils du président de la Côte d’Ivoire », précise Olivier Cloarec.

L’affaire était devenue sensible car les déclarations de Bassory Ouattara avaient été reprises au pays. Maurice Gabillet, président de la section amateurs du VOC, explique ainsi que Bassory « ne souhaite plus communiquer. Il se fait discret par peur des représailles. Il a reçu des ordres venant directement de la Côte d’Ivoire ».

Une affaire vraiment rocambolesque.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

alassane ouattara bassory ouattara olivier cloarec

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires