Sign in
Download Opera News App

 

 

"Pendant 30 mn Gbagbo a décliné sa vision sans citer Simone, sa page est tournée" (Ivoir’Hebdo)

Le journal d’investigation Ivoir’Hebdo a proposé ce mardi, à ses lecteurs, une enquête exclusive sur le futur parti de Laurent Gbagbo, dont il a donné les nom, sigle, emblème, logo, etc. Le journal est revenu sur le désormais divorce politique entre l’ancien couple mythique formé par Laurent et Simone Gbagbo, tout en faisant des révélations sur la réunion du comité de réflexion élargi que l’ancien chef d’Etat a présidé, avant de s’en aller pour l’Europe.

L'on se rappelle la position de Simone Gbagbo, à quelques jours de la rencontre et suite à la publication de la liste du comité de réflexion élargi.

« Je suis surprise que mon nom circule comme membre d’un Groupe de réflexion élargi, sans que je n’ai même été préalablement consultée. Je reste dubitative devant ces pratiques et manquements, et je suis peu encline à m’associer à ce type d’initiative car je mérite un minimum de respect et de considération », avait annoncé l'ancienne Première dame.

"Dans le jeu d’échec politico-familial, Laurent Gbagbo avait répliqué en faisant expressément convoquer par Assoa Adou, cette rencontre adressée uniquement aux membres du comité où, opportunément figurait le nom de Simone Gbagbo. Le couple se connaît et sait anticiper sur les réactions de l’une comme de l’autre, écrit le journal Ivoir'Hebdo.

« Elle connait Gbagbo et il la connaît. Ils poursuivent tous d'eux leur partie d'échec », avait décrypté, dans Ivoir’Hebdo précédent, Hermann Aboa, l’ancien présentateur de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), proche de la gauche ivoirienne.

Le journal révèle que lors de cette réunion, "les 91 membres du Groupe de réflexion élargi (tous n’étaient pas présents) attendaient donc des éclaircissements. Ils ne l’auront pas. Simone Gbagbo, comme on pouvait s’y attendre, n’a pas effectué le déplacement, certains de ses proches si".

"Durant près de trente minutes, Laurent Gbagbo a décliné sa vision d’un nouveau parti politique, sans citer Simone Gbagbo. Un indice que pour lui, la page de sa future ex-épouse, est tournée. De sorte que personne n’a pu le questionner sur le sujet", a dévoilé Ivoir'Hebdo.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires