Sign in
Download Opera News App

 

 

La décision d'Alassane Ouattara qui rend une nouvelle fois heureux les partisans de Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo Président Fondateur du FPI est l'un des personnages politiques que la Côte d'Ivoire a connu durant son histoire et continuera de connaître tout en n'oubliant jamais son histoire. Père du multipartisme, il est l'incarnation de la figure politique en Côte d'Ivoire...

Lui et Charles Blé Goudé Président du COJEP et ancien ministre de la jeunesse en Côte d'Ivoire sont désormais libre selon la dernière décision de la CPI...

C'est dans cette optique que le juge Nigérian Chile Oboe-Esuji à déclaré ces paroles lors de l'audience du mercredi 31 Mars 2021 notamment : «La Chambre d’appel, à la majorité, n’a relevé aucune erreur qui aurait pu sérieusement entacher la décision de la chambre de première instance relativement à l’un ou l’autre des deux moyens soulevés par la Procureure. La chambre d’appel rejette par conséquent l’appel de la Procureure et confirme la décision de la chambre de première instance»... C'est mots on suscités une grande joie pour la partisans de Laurent GBAGBO : CE FUT LA PREMIÈRE GRANDE VICTOIRE ET LA PREMIÈRE JOIE...

Ainsi après 10 années passées à mettre en lumière les éléments du procès, Gbagbo et Blé Goudé retrouvent la joie et la liberté définitive, et peuvent desormais retrouver leur pays qu'est la Côte d'Ivoire.

Plusieurs sources annoncent le retour de l'enfant prodigue ainsi que de son Fidèle bon Petit. Dans ce contexte Africa Intelligence, fait une publication ce vendredi 2 Avril 2021 pour placer des mots sur cet événement qui annonce les grandes festivités en Côte d'Ivoire dans les temps prochains. Pour eux, la décision de libération définitive et totale de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé obligerait le Président Alassane Ouattara à passer de la parole à l'acte et surtout à l'action. En effet depuis le mois de Décembre 2020, les sources avaient annoncées le retour de l'ex Président Ivoirien. Malheureusement rien n'avait et rien n'a encore été fait à l'exception de l'obtention des deux passeports de ce dernier.

Pour les leaders de l'opposition Gbagbo doit rentrer au pays et cela doit se faire dans les plus brefs délais car il a été blanchi par la CPI ; selon le PDCI-RDA de Henry Konan BÉDIÉ.

Ainsi l'on attend une réaction ferme de la part du gouvernement et du Président de la République de Côte d'Ivoire.

Selon notre source, pour répondre à ces préoccupations, le Président Alassane Ouattara entend mettre en place une véritable Task Force en vue d'organiser le retour de l'ex Président. Une nouvelle qui rendrait heureusement fière les militants du FPI et les partis de l'opposition : C'EST LA DEUXIÈME JOIE DU PARTI DE LAURENT GBAGBO...

Ainsi La cellule mise en place par le Président Alassane Ouattara, devra faire un tour à Bruxelles dans les jours à venir pour discuter des projets et des modalités du retour de Gbagbo. Africa Intelligence affirme même que <<les premiers contacts informels ont d'ores et déjà été noués... Et que "Gbagbo, qui a toujours considéré qu'il n'avait pas à négocier son retour en Côte d'Ivoire, veut bénéficier des mêmes dispositions garanties aux anciens chefs d'État ivoiriens et dont iI ne jouit plus depuis 2011. Ce statut lui donne notamment droit à des soldes s'élevant à 9 584 580 francs CFA (14 500 euros) par mois, auquel s'ajoutent 7 500 000 francs CFA (11 500 euros) de frais de déplacement, et la mise à disposition d'une garde rapprochée">>...

Pour l'heure, même si Ouattara promet le retour de Gbagbo, aucune date n'a été fixée. Toutefois, le secrétaire général du parti de Mr Laurent Gbagbo en la personne de Mr Assoa Adou doit rencontrer les autorités ivoiriennes sur la question du retour de Gbagbo. D'ici là si aucune réponse ne se fait savoir et si aucune date n'est donnée, Laurent Gbagbo entend rentrer directement en contact avec Alassane Ouattara en Juin pour une concertation et une communication directe.

Pour l'instant Alassane Ouattara l'a promis et son statut d'homme intègre lui demande un très grand sacrifice surtout qu'il a déclaré lors de sa campagne pour la présidentielle en octobre dernier n'avoir pas de problème avec le retour de Gbagbo et Blé Goudé. Pour lui après avoir fini avec la justice internationale, il permettra leur retour effectif.

Ainsi la décision de leur permettre de rentrer chez eux restes salutaire.

Désormais nous attendons les actes ou mieux, les actions palpables à ces promesses...

D'ici là portez vous bien et que DIEU vous garde vous et vos familles.

Quant à nous #Allons_seulement

Content created and supplied by: Vérités_absolues (via Opera News )

charles blé cpi côte d'ivoire fpi laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires