Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : la CGECI empoche plus de 50 milliards pour le compte des PME qui crient au scandale

La plateforme Unique des PME de Côte d'Ivoire réclame un audit de ces sommes qui auraient été indument perçues au nom des PME de Côte d'Ivoire par la CGECI et dont le montant est estimé à plus 50 milliards de CFA !

Depuis la cérémonie de réception des PME par le Premier ministre le 5 octobre 2020 dernier à la primature, le porte-parole des PME avait dans son adresse à Hamed Bakayoko évoqué dans la mise en place d'un audit sur la Taxe Spéciale d'Équipements "TSE".

« Pour mémoire, la TSE a été mise en place par l’arrêté N° 1717/MEF/DGI du 31 Juillet 2008 ; et nulle part dans ce décret, la CGECI n’a été mandatée pour gérer la taxe spéciale d’équipement pour le compte des PME. » selon le communiqué en date du 1er février 2021 signé du Porte-Parole de la PUPME-CI.

Selon ce même communiqué, la CGECI qui a encaissé illégalement cette importante manne financière destinée aux PME ivoiriennes, aurait ainsi agi sans mandat des PME ivoiriennes.

Les autorités publiques et privées doivent faire la lumière sur cette affaire qui fait grand bruit dans les arènes des PME afin de soulager les PME, actrices majeures de l'économie ivoirienne et principales pourvoyeuses d'emplois en Côte d'Ivoire !

Kaba Mohamed Lamine

Content created and supplied by: KabaMohamedLamine_01 (via Opera News )

côte d'ivoire hamed bakayoko pme

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires