Sign in
Download Opera News App

 

 

Arnaque : Un membre du gouvernement se fait escroquer, les détails de l’affaire

(Cet individu est passé maitre dans l'art d'escroquer les personnalités politiques/Photo Archives)

L’autorité politique ivoirienne répondant aux initiales IC, par ailleurs membre du gouvernement, s’est fait escroquer une importante somme d’argent destinée à soutenir un proche qui aurait perdu un être cher. Les faits.

En effet, IC reçoit un appel sur son numéro privé, d’un individu se faisant passer pour une personnalité publique avec qui il a des accointances. Le décor ainsi planté, le voyou va dérouler son plan d’arnaque.

Poursuivant la communication, le membre du gouvernement est informé du décès d’un proche de l’appelant qui sollicite une aide financière. Sans se douter de rien, il lui envoie de l’argent en guise de son soutien.

Quelques jours après, « interpellé » par sa conscience, IC décide d’appeler la personnalité publique en question pour avoir plus d’informations relatives au décès. Surprise, celle-ci ne reconnait pas l’avoir contacté pour l’informer d’un quelconque décès.

Ayant réalisé qu’il s’est fait escroquer, IC saisit immédiatement la Plateforme de Lutte Contre la cybercriminalité (PLCC) d’une plainte.

Les investigations menées par les fins limiers de la PLCC avec l’appui du Laboratoire de criminalistique numérique (LCN) ont permis de remonter à OAJ qui est interpellé et conduit dans les locaux de la PLCC. « Cuisiné », il avoue avoir usurpé l’identité de plusieurs autorités politiques, administratives et des personnalités publiques.

Comment a-t-il pu avoir ces numéros privés, il explique qu’il avait des accointances avec une autorité du gouvernement et qu’il en a profité, lors d’une visite, pour prendre à son insu, les numéros de certaines autorités politiques. Et de révéler que cette activité illicite lui permis de soutirer la somme de 950.000F CFA à toutes ses victimes.

OAJ a été conduit devant le parquet où il pourrait être poursuivi pour « utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personne physique suivie d’escroquerie », rapporte la PLCC sur sa page.

Y.K

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

IC

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires