Sign in
Download Opera News App

 

 

Le président du Cnjci Soro Nambégué réclame le départ de Kafana Koné à la tête du RHDP de Yopougon

Le président du Conseil national de la Jeunesse de Côte d’Ivoire (Cnjci), section Yopougon, Soro Nambégué Issouf est toujours sur le gril. Chaque fois qu’il en a l’occasion, à travers sa page Facebook et les réseaux sociaux notamment, il ne cesse de sonner le tocsin. Pour lui, Kafana doit partir et c’est un impératif.

 

Soro Nambégué Issouf ne veut surtout pas que l’on fasse d’amalgame. Son combat n’est pas orienté contre la personne du coordonnateur régional du Rhdp de Yopougon, le ministre Kafana Koné, mais contre le système qu’il a mis en place et qui fait que le Rhdp a pris du plomb dans l’aile, dans la cité de la joie. « On ne baissera jamais les bras, tant que cette marche continuera. Abats les suiveurs !!!! », s’est-il exclamé sur sa page Facebook, comme pour donner l’alerte. A l’en croire, ça saute à l’œil que le Rhdp de Yopougon va mal. « Nul ne peut douter du fait que rien ne va dans la maison. Nul ne peut également nier le fait que les militants du parti ne sont pas contents de leurs leaders locaux (nos dernières contre-performances l'ont démontré).

Tout le monde sait aussi qu'il y a forcément un ou des responsables à l'origine de ces maux dont souffre le parti, il faut qu'on avance », a écrit le Délégué Rhdp chargé de la jeunesse, section Aquarelle. Toutefois, le président du Cnjci qui n’est pas candidat à sa propre succession, pour dit-il, laisser la place aux jeunes générations, reconnait les mérites du leader, qu’est le ministre Gilbert Koné Kafana. « Cependant, il faut l'admettre, quoi qu'on puisse dire ou penser, que malgré tous ces problèmes que nous traversons, le Ministre Koné Kafana Gilbert, actuel Maire de la Commune de Yopougon, reste et demeure un grand homme de valeur », a-t-il reconnu. Poursuivant, il a égrené un chapelet des mérites de ce grand homme politique.

« Le Maire Kafana est un formateur à la base : un homme de conviction, pétrit de talents indescriptibles. On lui doit tous du respect et la volonté de tous est de pérenniser son œuvre en faveur de la commune de Yopougon. À travers ce post, je voudrais du fond du cœur lui rendre hommage et lui dire que nul ne doute de sa capacité à ramener tous les enfants de la maison RHDP autour d'un même idéal : le sien. Il est encore temps et c'est encore possible. Monsieur Le Maire, cher papa, merci pour tout », a-t-il indiqué. Il n’en fallu pas plus pour enflammer les réseaux sociaux. A travers l’hommage qu’il a rendu volontiers à son mentor, car le maire Gilbert Koné Kafana reste tout de même son maître, des mauvaises langues ont flairé le coup de la trahison de la lutte et du rachat de sa conscience.

Soro Nambégué Issouf n’a pas attendu longtemps pour donner de ses nouvelles sur les appréhensions que les uns et les autres avaient de lui. Il a préféré battre le fer pendant qu’il est chaud, en faisant les précisions suivantes : « mon combat contre la mauvaise gestion qui s'opère au sein de notre Rhdp Yopougon n'a pas changé d'un seul iota. Restons donc concentrés, frères, sœurs, ami (e) s et parents, notre objectif est de voir le Rhdp Yopougon réformé ! Le Rhdp Yopougon est une affaire de tous et non d'un groupuscule de personnes qui se la coulent douce, loin des regards indiscrets, frustrant, ainsi, plus d'un, de par leurs suffisances constatées à tous égards ..! », a-t-il insisté.

Mais pour lui, tout cela démontre de l’intérêt que les militants du Rhdp portent à leur parti. « Le tout dernier post par moi fait ces jours-ci, pour rendre un hommage mérité et responsable au maire de Yopougon, a nettement révélé, combien de fois, ladite population communale en général, et les vaillant (e)s militant (e)s de notre cher parti, en particulier sont beaucoup attaché (e)s à la chose publique de notre cité à tous », s’est-il réjoui. Quoiqu’il en soit, sa conviction reste que « on ne peut falsifier l'histoire, car elle reste têtue, malgré l'écoulement du temps ». A l’en croire, il faut garder le cap : c’est-à-dire, faire plier l’échine vaille que vaille au maire Koné Kafana pour espérer remporter les batailles futures. Nous y reviendrons.

 

 

Content created and supplied by: Franck_K (via Opera News )

cnjci cnjci soro rhdp yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires