Sign in
Download Opera News App

 

 

Après le départ de Laurent Gbagbo du FPI, les mouvements de soutiens se multiplient autour de Affi

Les soutiens se bousculent aux portes de l'ex-Premier ministre Pascal Affi N'guessan depuis sa rupture consommée avec Laurent Gbagbo.


Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) présidé par Affi N'guessan, a entériné "la rupture" avec Laurent Gbagbo, à la suite de sa décision de créer un autre parti, à l'issue d'une session du Comité central. Depuis, l'ancien Premier ministre est passé à une autre étape de son combat visant la renaissance du Front populaire ivoirien. " Allez-y sur le terrain pour expliquer la situation au sein du parti, remobilisez et recrutez des militants. Il faut qu'on vous voit et qu'on vous entende pour qu'on sache que " l'enveloppe n'est pas vide ", avait-il recommandé lors d'une rencontre avec les responsables des structures spécialisées de son parti, le 18 août dernier.

Le mot d'ordre semble déjà porter ses premiers fruits. Le député de Bongouanou qui a également effectué une tournée d'explications de la crise au sein de son parti, dans le Moronou, reçoit depuis lors, le soutien de plusieurs associations et mouvements politiques qui adhèrent à sa vision de "réconciliation et de rassemblement". "Il faut dire que nombreux sont les leaders qui sont venus et qui, véritablement, ont déjà témoigné de leur soutien au président Pascal Affi N'Guessan parce qu'il y a une enveloppe qu'on dit être vide et qui doit être remplie ; donc ces acteurs promettent de remplir considérablement cette enveloppe vide", dixit Koulaï Moni Valentin, président du Massip.

L'ex-Premier ministre a reçu successivement, en début de semaine, des soutiens venant du collectif des artistes de Côte d'Ivoire; il a reçu le mouvement national pour la voix du peuple ( MNVP) et le parti populaire des sociaux-démocrates (PPSD). Ce vaste mouvement d'adhésion à la vision politique de Pascal Affi N'Guessan, intervient alors que des dissensions se font de plus en plus entendre dans le camp de l'ancien président autour des tractations visant la formation de son nouveau parti.


Simone Gbagbo, son épouse, reléguée au second plan, s'est récemment désolidarisée de la création du nouveau parti, se disant « peu encline » à s’associer à cette initiative. " Je suis surprise que mon nom circule comme membre d’un Groupe de réflexion élargi, sans que je n’ai même été préalablement consultée. Je reste dubitative devant ces pratiques et manquements, et je suis peu encline à m’associer à ce type d’initiative, car je mérite un minimum de respect et de considération", a-t-elle déclaré

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

fpi laurent gbagbo pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires