Sign in
Download Opera News App

 

 

Le pdt algérien sans détour : "la France doit oublier que l'Algérie a été sa colonie"

L'Algérie continue de manifester son mécontentement vis-à-vis de la France depuis le déclenchement de cette crise entre les deux pays. La dernière réaction qui n'est pas des moindres, est celle du Président algérien, Tebboune Amadjid qui, lors d'une interview diffusée sur une chaîne publique algérienne ce 10 octobre, a exigé que la France respecte l'Algérie. Poursuivant son intervention, le Président Tebboune a affirmé que la France doit oublier que son pays, l'Algérie, a été une colonie française. Cette autre sortie du président algérien montre à quel point cette guerre froide entre la France et cette ancienne colonie est en train de prendre une autre tournure.

Cette déclaration du Président Tebboune a été aussi relayée par le site LSI Africa.

Au-delà de cette crise franco - algérienne, il faut souligner que la France connait bien difficultés sur le continent africain, notamment au Mali, avec ses joutes verbales entre officiels malien et français , relativement à la coopération des autorités maliennes avec le groupe russe de sécurité privée Wagner.

Les présidents Emmanuel Macron et Tebboune Amadjid de l'Algérie.


Par ailleurs, pour son soutien à la démocratie en Afrique à hauteur de 30 millions d'euros, le journaliste Nkenda Nkenda a brandi un carton rouge à Emmanuel Macron, car dit-il, l'Afrique n'en a pas besoin.

De tout ce qui précède, l'on constate une politique étrangère de la France de plus en plus décriée. Alors, pourquoi ne pas revoir les accords de coopération entre la France et ses anciennes colonies ?

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires