Sign in
Download Opera News App

 

 

Alain Lobognon : Voici ce que vous ignorez peut-être à son sujet

Alain Lobognon né le 16 juillet 1968 à Fresco, est un ancien ministre Ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs entre le 1er juin 2011, après sa nomination par le premier ministre Guillaume Soro et le 13 mai 2015, date de son limogeage. Il a été reconduit dans ses fonctions à deux reprises, par les gouvernements Ahoussou Kouadio Jeannot et Kablan Duncan. Il a quitté le gouvernement Daniel Kablan Duncan le 13 mai 2015, à la suite d'accusations et de mésententes autour de la CAN 2015.

C’est à l’âge de huit ans qu’il ira à l'école grâce à la volonté de sa mère malgré le fait qu'il soit un bon pêcheur. Il est aujourd’hui marié et père de quatre filles. Alain Lobognon, titulaire d'une licence d'Histoire, option relations internationales, est aussi détenteur du certificat C2 de maîtrise d'histoire. Le virus de la politique ne lui a pas permis de présenter les travaux de ses recherches qui portaient sur les institutions politiques du royaume Abron du Gyaman, pourtant bien avancées. Candidat indépendant aux élections législatives de décembre 2011 pour la circonscription électorale Dahiri - Fresco - Gbagbam, il sera élu, au terme de deux élections (la première ayant été annulée par le Conseil constitutionnel) après avoir réussi à déjouer les pièges de la coalition des partis politiques (RDR et PDCI). Il rejoint le groupe parlementaire du RDR, son parti depuis 1994.

En 2011, Alain Lobognon a été investi à la tête du ministère de la Promotion de la Jeunesse et du Service Civique avec pour mission la création d'un cadre de promotion de l'insertion des jeunes, en leur inculquant des valeurs civique et morale. Il fait élaborer et adopter une politique nationale de la jeunesse et la politique nationale du service civique à travers un atelier qui a réuni plusieurs sensibilités de jeunes Ivoiriens.

Ce sont les recommandations de ces documents, qui ont permis à Alain Lobognon de conduire sa mission de promotion de la jeunesse et du service civique. C'est ainsi qu'il a réformé le service civique national et le Fonds National de Solidarité pour l'Emploi Jeune, avant leur dissolution par le Gouvernement ivoirien en 2012.

Ensuite, le ministre se voit confier un portefeuille plus lourd, celui de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs. Très rapidement il met en place le Fonds National de la Jeunesse, qu'il fait réactiver par décret en octobre 2012 et qui démarre ses activités le 1er janvier 2013. Cette structure va lui permettre de réorganiser les stratégies développées au sein des précédentes structures dissoutes pour permettre au Fonds d'accompagner tout jeune ivoirien ayant la volonté d'entreprendre.

Le ministre a structuré plusieurs projets et en faveur des jeunes ivoiriens, à travers plusieurs directions de son département ministériel, notamment la direction de la protection des jeunes, la direction de la vie associative et du volontariat et la direction de l’éducation civique, avant son départ du ministère à la suite de l'affaire de primes impayées lors de la CAN2015 jouée en Guinée Équatoriale, soldée par la victoire de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire. À ce jour, les conclusions de l'enquête promise pour situer l'implication du ministre n'ont pas encore été rendues publiques. Sur le plan sportif, en tant que ministre, Alain Lobognon peut revendiquer la mise en œuvre du programme ambitieux du développement des infrastructures sportives , avec l'achèvement des études, du lancement des dossiers d'appel d'offres et l'attribution des marchés de complexes sportifs à Yopougon, Abobo, Bingerville, Angré, Treichville (piscine d'Etat), Issia et Ferkessegougou dans le Nord du pays. À Abidjan, il a fait aboutir le vieux projet de stade olympique, dont la réalisation est attendue depuis 1974. Le stade olympique d'Ebimpé d'une capacité de 60,000 places, sera entièrement construit par la Chine conformément à la convention signée avec les autorités chinoises, au prix de mille péripéties.

Sur le plan des réformes structurelles, le ministre Alain Lobognon est à l'origine de la première loi sur le sport en Côte d'Ivoire, depuis l'indépendance du pays le 7 août 1960. Adoptée par l'assemblée nationale en décembre 2014, la loi est promulgué le même mois par le président de la république. Les reformes proposées portent sur la pratique du sport à l'école et de la politique de formation, qui dorénavant offre des opportunités au secteur privé qui peut ouvrir des établissements scolaires à vocation sportive. Trois fédérations sportives scolaires sont également créées et doivent permettre à chaque ordre d'enseignement d'organiser les compétitions sportives dans les écoles, les lycées et les Universités.

En janvier 2019, il est condamné en première instance à un an de prison ferme et 300 000 francs CFA. Il est poursuivi pour « diffusion de fausses nouvelles, troubles à l’ordre public et incitation à la haine ».


Fabrice K.

PARTAGEZ ET ABONNÉS VOUS AU PASSSAGE...

Content created and supplied by: Fabio08 (via Opera News )

alain lobognon guillaume soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires