Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici comment Gbagbo aurait pu rentrer dans l'histoire dès son retour (opinion)

Crédit photo ( Abidjan.net)

De retour au bercail depuis le 17 juin dernier, l’ex président Laurent Gbagbo est l'objet de polémiques relatives à ses différentes sorties. Récemment sur France 24, il a indiqué 10 ans après, qu’il demeure le vainqueur de l’élection présidentielle de 2010, une sortie qui a suscité des réactions. Certains pensent que le Woody de Mama doit faire table rase de tout ce qui s’est passé et regarder l'avenir politique de son parti. Retourner le couteau dans la plaie pourrait réveiller les vieux démons ce qui n’arrangerait pas les choses. D’ailleurs si à son retour, l’ex locataire du palais présidentiel ivoirien disait qu'il pardonne à tous ceux qui lui auraient causé du tort et demandait pardon à ceux qui estiment qu'il leur a causé du tort, cela aurait marqué plus d’un. Comme dirait l’autre il rentrerait dans l’histoire. La preuve cette petite fausse note a tiré l’attention des médias proches du pouvoir qui n’ont pas manqué de tirer sur lui à boulet rouge. La une de "le patriote" de ce vendredi en est une illustration parfaite. « Gilbert Kafana : Gbagbo ne reconnaîtra jamais ses torts" », a barré le patriote à sa une. 

C’est bien beau de faire la gènèse de son arrestation et de son procès à la Haye, mais Gbagbo pouvait aller encore plus loin en programmant une visite chez le président Alassane Ouattara. Ce qu'il a fait d'ailleurs pour le président du Pdci Rda Henri konan Bedié.

Tout ceci pourrait décrisper davantage l’atmosphère politique en Côte d’Ivoire.

Comme dirait l'autre il n'est jamais tard pour mieux faire.

Attendons de voir !

Narco

Content created and supplied by: narco (via Opera News )

alassane ouattara gilbert kafana laurent gbagbo pdci rda henri

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires