Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Tchad plongera dans le chaos à cause de la société civile

Depuis la confiscation du pouvoir par les militaires tchadiens, certains leaders de l'opposition et de la société civile de ce pays ne font que des déclarations pour non seulement condamner l'acte du CMT mais aussi demander que le CMT remette le pouvoir à des civils pour conduire la transition.

Si l'on n'y prend garde les plaintes et contestations de la société civile peuvent conduire le Tchad dans un chaos indescriptible. En effet le pays se trouve actuellement agressé par un groupe rebelle très armé. On dénombre plus de 600 pick-up lourdement armés chez les rebelles. Leur avancée significative a entraînée la mort du Maréchal Idriss Deby Itno sur le terrain.

Cela a été pour les rebelles du FACT une grande victoire puisque celui qui dirige le pays a été tué. Pour eux, prendre N'djamena la capitale du Tchad n'est qu'une question d'heure. Face à ce danger, mettre le pays dans les mains d'un civil serait une erreur fatale pour le Tchad.

La société civile et l'opposition doivent au contraire apporter leur soutien au CMT dirigé par le général Mahmat Idriss Deby Itno pour chasser d'abord leurs ennemis communs. Le CMT dans ces propos dit qu'il souhaite la stabilité du pays comme ce fut le cas avec Idriss Deby Itno pendant ses 30 ans de règne.

Nous avons tous l'image de la Libye aujourd'hui qui n'est que l'ombre d'elle-même. Les opposants libyens ont pensé que la chute de Khadafi pouvait les aider à faire avancer la démocratie. Hélas, aujourd'hui ce pays qui n'avaient rien à envier à certains pays occidentaux est actuellement dévasté par la violence.

Certes, l'opposition et la société civile tchadienne manifestent un droit légitime. Cependant, face au danger imminent, l'union et la cohésion demeurent les seuls atouts pour éviter le chaos.

KISSAMANO.

Content created and supplied by: Kissamano (via Opera News )

libye tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires