Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "casse de la Bceao" : Laurent Gbagbo a-t-il été vraiment condamné ?

La décision de condamnation du président Laurent Gbagbo dans l'affaire du " casse " de la Bceao lui a-t-il été effectivement signifié en mains propres par voie d'huissier au moment de sa détention en 2018 à la Cour pénale internationale ? Après sa sortie de prison en janvier 2019, la justice ivoirienne a-t-elle commis un huissier pour spécialement s'acquitter de cette mission auprès du président Laurent Gbagbo alors domicilié à Bruxelles ? La réponse à ces deux questions est bien évidemment non !

Puis qu'il y a juste 48 heures, lors d'un débat sur la chaîne de télévision NCI, l'avocate du président Laurent Gbagbo, Maître Habiba Touré, répondant aux journalistes sur la condamnation par contumace de son client, a été on ne peut plus clair sur la question : " cette décision si elle existe, elle n'a jamais été signifiée au président Laurent Gbagbo", a-t-elle révélé. Pour cette avocate inscrite au barreau de Bobigny en France, il n'y a donc pas de quoi à fouetter un chat.

En clair, le président Laurent Gbagbo, s'il le désire, selon Me Habiba Touré, peut diriger le nouveau parti en création dont l'ouverture des travaux est prévue ce week-end à Abidjan. Alors question : Laurent Gbagbo a-t-il été effectivement condamné ? Si c'est le cas, pourquoi jusqu'à ce jour, les services du procureur de la République Adou Christophe Richard ne lui notifient-ils pas la décision de sa condamnation ?

Pour rappel, c'est en janvier 2018 que l'ancien chef d'État ivoirien a été condamné par contumace à 20 ans de prison ferme dans la fameuse affaire de " braquage " de la Bceao. Un mandat d'arrêt international a même été lancé contre lui et trois autres de ses proches collaborateurs dont le premier ministre d'alors, Gilbert Marie Aké N'Gbo. De retour en Côte d'Ivoire depuis bientôt quatre mois, Laurent Gbagbo continue de vaquer tranquillement à ses occupations.

Le 27 juillet dernier, l'ancien pensionnaire de la prison de La Haye a été reçu en audience à la Présidence ivoirienne par son successeur, Alassane Ouattara. Les deux hommes d'État ont promis de se retrouver à temps voulu pour aborder la question de la réconciliation nationale. Alors, en est on aujourd'hui avec cette fameuse condamnation ?

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

bceao bruxelles laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires