Sign in
Download Opera News App

 

 

Acquittement de Gbagbo : l’heure de l’unité des ‘’FPI’’ ne devrait-elle pas sonner ?

        Depuis la crise postélectorale de 2010 et l’arrestation du président Laurent Gbagbo (suivie plus tard de son transfèrement à la Haye), une crise de succession s’est ouverte dans la famille du parti à la rose. Aujourd’hui, nous avons les indécrottables ‘’GORs’ d’un côté et de l’autre les ‘’Affidés’’ comme leurs détracteurs les appelle. Et depuis lors, les berges des deux ‘’FPI’’ ne cessent de s’éloigner. On n’y fait pas attention mais nous assistons là, à la mort progressive d’un grand parti qui avait pourtant toute sa place au cœur du processus politique en Côte d’Ivoire mais j’insiste, un grand parti est en train de mourir à petit feu, sous les regards de ses cadres aux égos surdimensionnés.

      Le retour de Gbagbo ? Qu’on ne s’y trompe pas, tant qu’une conciliation n’aura pas abouti à l’unification es deux tendances de ce parti, la présence du leader historique qu’est Laurent Gbagbo ne pourra rien y faire. Les accusations fusent de partout ; dans la foulée, on a trouvé des judas par-ci, des judas par-là. Mais souvenons-nous de la parabole biblique de la femme adultère : combien étaient-ils à avoir jeté la pierre à cette bonne femme ? Aucun car le péché est consubstantiel à l’être humain.

        Le président Laurent Gbagbo connait bien sa fameuse phrase devenue un aphorisme au pays des éléphants : ‘’ dis un seul mot et le pays sera sauvé’’. On peut être un leader historique et faire le pas vers quand la conciliation et la réconciliation s’imposent. Le seul mot qui peut réunifier les ‘’FPI’’ doit venir, à mon humble avis du président Laurent Gbagbo. Tous ceux qui joueront les radicaux n’auront pas compris le sens du pardon. Sinon, dans le fond, on sent cette grande volonté de rapprochement dans les deux camps. Peut-on dire qu’Affi N’guessan ne souhaite plus sentir son ancien patron comme il se plaisait à l’appeler ? Mais hélas, avec les faucons de part et d’autre, le FPI d’antan devra encore végéter dans les abîmes de l’incertitude. Les résultats des dernières élections législatives le montrent bien.

             Frederic GNEZE

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

haye laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires