Sign in
Download Opera News App

 

 

ONU/ Kandia Camara, première femme cheffe de la diplomatie ivoirienne à la tribune

Kandia Camara livre une position claire de la CI à l’ONU 

La ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères de la République de Côte d’Ivoire, S.E.Mme Kandia Kamissoko Camara était ce lundi 27 Septembre 2021 pour son premier discours, en tant que première femme cheffe de la Diplomatie ivoirienne, à la tribune de l’Organisation des Nations Unies à New York.

La Ministre ivoirienne des Affaires Etrangères a saisi l’occasion pour livrer la position définitive de la Côte d’Ivoire et de son Président de la République sur les sujets d’actualités que vit le monde, à savoir la pandémie à Coronavirus, la réconciliation nationale dans son pays, les effets du terrorisme sur la paix mondiale et dans la sous-région ouest africaine et divers autres sujets. 

Elle s’est par la suite prononcée sur la situation sécuritaire interne à son pays la Côte d’Ivoire. 

A cet égard, elle a rappelé que la Côte d’Ivoire a signé, le 03 juin 2021, un Mémorandum d’Entente avec le Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, dans le cadre du Programme CT-Travel, qui vise à prévenir et à détecter les infractions terroristes ainsi que d’autres crimes graves, par l’utilisation des renseignements préalables concernant les voyageurs et les dossiers passagers.


En outre la cheffe de la Diplomatie ivoirienne a lancé un appel fort à cette tribune sur la position de son pays concernant la réforme de cette organisation mondiale. Au nom de la Côte d’Ivoire, elle a réitèré son attachement à la nécessaire réforme du Conseil de sécurité, afin de l’adapter aux réalités du monde, au regard des profondes transformations géopolitiques et économiques intervenues au cours de ces dernières décennies. 

Pour Kandia Camara, la Côte d’Ivoire, après avoir surmonté les soubresauts sociopolitiques qu’elle a connus ces dernières années, reste, dans toutes ses composantes politiques et sociales, résolument engagée dans un processus vertueux et irréversible de réconciliation nationale et de cohésion sociale. 

C’est dans cette perspective, selon elle, que le Président Alassane OUATTARA s’est entretenu avec ses prédécesseurs Henri Konan Bédié, le 11 novembre 2020, et Laurent GBAGBO, le 27 juillet 2021.

Content created and supplied by: AlphaMourinho (via Opera News )

Côte d'Ivoire Diplomatie ivoirienne Kandia Camara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires