Sign in
Download Opera News App

 

 

Coupures d'eau, électricité : la population grogne et la colère monte dans des communes d'Abidjan

Photo/ Pour raison de coupure d'eau à Abobo, la population manifeste

La population ivoirienne dans sa généralité est confrontée depuis quelques mois au problème de coupures intempestives d'eau et d'électricité. Ces derniers jours, cette souffrance s'est accrue à tel point qu'on note une grogne de cette population. 

Le ton est monté d'un cran dans certaines communes telles qu'Abobo où les habitants de PK 18 auraient barré des routes ce mardi matin. Ces manifestants en majorité des femmes disent qu'elles sont privées d'eau depuis bientôt cinq mois. Elles ont donc décidé de se faire entendre autrement ce matin. 

La commune d'Abobo n'est pas la seule à vivre la souffrance. Le cas est pareil à Yopougon et bien d'autres communes et villes de l'intérieur. En effet, si à Yopougon les populations n'ont pas encore pris les rues, la colère se bien sur les visages et tout peut arriver à tout moment. Car, selon des habitants , plusieurs sous-quartiers de la commune, notamment Km17, Gesco et bien d'autres zones se disent fatigués des coupures répétées d'électricité et d'eau dans leurs quartiers. Ils menacent aussi de prendre les rues si aucune solution n'est prévue à cet effet par l'État de Côte d'Ivoire. 

Les petits opérateurs économiques, quant à eux, ne savent plus où donner de la tête parce que beaucoup d'entre eux travaillent avec de l'électricité qui est constamment interrompue: "Nous on travaille avec du courant et quand on coupe l'électricité comme ça on ne peut pas travailler et après c'est pour nous envoyer de grosses factures" s'est plaint Moussa Adams, soudeur à Yopougon Gesco.

 Pour ces populations plaignantes, le gouvernement devra penser aux cas des petits travailleurs et et les ménages qui se battent chaque jour dans leurs activités pour nourrir leurs familles.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

abobo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires