Sign in
Download Opera News App

 

 

Procès des cadres de GPS: "Ils veulent se convaincre que les accusations contre Soro sont vraies"

Contre toute attente, Zeinab Ayoub, militante de Générations et Peuples Solidaires (GPS), incarcérée depuis plusieurs mois, est sorti de prison dans la soirée de ce Vendredi 28 Mai. Aussi surprenante que puisse paraître cette libération qui intervient, il faut le rappeler en plein procès, pourrait augurer d'une volonté de décrispation de la part du pouvoir actuel.

Selon son analyse de cet énième épisode judiciaire qu'il nous livrait ce Samedi 29 Mai, Mamadou Traoré, conseiller spécial de l'ex chef du parlement, Guillaume Soro note que ''Ouattara lui-même est en train de chercher les moyens pour aller à la décrispation''.

Le procès des cadres de GPS en cours, il l'assimile à"un marathon" au bout duquel "les sanctions contre eux seront levées...". L'objectif de "cette parodie de procès" tel qu'il le décrit, "c'est de montrer que leurs accusations de tentative de coup d'état qu'ils portent contre Guillaume Soro sont fondées... Ils veulent se convaincre que les accusations sont vraies pour qu'après que la justice ait levée les sanctions, on fasse croire que Ouattara est un homme bon".

Après un premier report le 19 Mai, les audiences dans le procès des pro-Soro, à nouveau ajournées au 02 Juin, devraient théoriquement reprendre le 02 Juin prochain. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires