Sign in
Download Opera News App

 

 

COGES : après l'État central, les établissements publics attendent les collectivités territoriales

Le décret N°2020-997 du 30 décembre 2020 a mis fin aux cotisations exceptionnelles COGES et aux frais annexes. En lieu et place, ce sont les subventions de l'État, les fonds provenant des collectivités territoriales, les fonds provenant des AGR, le quota des droits d'inscription, les dons et legs qui constituent les ressources des COGES.

Selon le député-maire Assalé Tiémoko, membre de la TASK FORCE qui a travaillé sur le dossier concernant la répartition des 18 milliards de francs CFA prévus pour le financement des COGES, c'est vers la fin du mois de janvier 2022 que les établissements pourront entrer en possession de leurs dûs. C'est une bonne nouvelle.

Mais entre-temps, les collectivités territoriales ne se sont pas encore prononcées sur leur participation. Car selon le coordonnateur des COGES d'une DRENA de l'intérieur du pays, sur le montant total de 30 milliards prévus pour financer les COGES, si l'État a décaissé 18 milliards, les 12 milliards restants seront apportés par les collectivités territoriales.

L'État central a fixé sa date, les établissements publics attendent que les collectivités territoriales disent à leur tour quand les fonds seront disponibles. Si nous rédigeons cet article, c'est parce que les COGES sont submergés par les difficultés en ce moment. En effet, les cotisations s'étant estompées depuis décembre 2020, toutes les caisses de comités sont vides et les activités ont du mal à reprendre. Les bureaux exécutifs des COGES ne savent pas à quel saint se vouer, ni vers qui tourner pour avoir des solutions pour un minimum de fonctionnement. Les oreilles sont donc tendues vers la tutelle qui certainement fait mains et pieds pour le déblocage de la situation de ce partenaire dont l'importance n'est plus à prouver dans le système éducatif ivoirien.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

coges

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires