Sign in
Download Opera News App

 

 

Daloa : célébration de la journée nationale de la paix

La place pétanque de Daloa a abrité les festivités de cette journée nationale de la paix ce Dimanche 15 Novembre 2020 sous la présidence du Préfet de Région BAKO Dibé Anatole-Privat qui a rappelé l’historique de cette célébration. Selon le gouverneur, « c’est depuis le 7 Mars 1997 sous Henry Konan Bédié, Président d’alors, qu’un décret instituant la journée nationale de la paix, chaque 15 Novembre de l’année. Pourquoi ce décret ?  

C’est parce que toute la Côte d’Ivoire venait de sortir d’une élection présidentielle en 1995 avec le boycott actif comme ce qui se passe exactement en Octobre-Novembre 2020. Poursuivant son adresse à la population, le Préfet de Daloa affirme que les élections sont devenues un cauchemar pour les ivoiriens.

En 2000, l’on assiste à une autre élection présidentielle que des observateurs qualifient calamiteuse et qui débouchent sur un coup d’Etat en 2002. Ensuite, 2010 une année présidentielle de tous les dangers qui causé plusieurs pertes en vies humaines avec 3.000 morts. En 2015, l’élection présidentielle a fait moins de dégâts. Les mêmes causes produisant les mêmes effets toujours, le gouvernement actuel a demandé à chaque localité de s’organiser pour la réussite de la célébration de la journée nationale de la paix. »

En cette journée de paix, le gouverneur s’est félicité du sens élevé des populations de Daloa, qui malgré leurs différences, ont mis en avant l’intérêt de tous. Cependant, quelques localités telles Bédiala et Zah ont connu des moments difficiles mais grâce aux forces de l’ordre qui ont fait preuve de sang-froid, la situation dans ces localités a été maitrisée.

Pour meubler le décor, plusieurs artistes chanteurs se sont illustrés à travers des prestations, des prières et des bénédictions ont été faites par des guides religieux pour que la paix soit définitive dans notre pays.

Au nombre des personnalités présentes à cette célébration, la Présidente de l’Université Jean Lorougnon Guédé, Professeur TIDOU ABIBA SANOGO, le Président des propriétaires terriens du haut Sassandra ASSAMOI DIBY, le Président du syndicat des transporteurs du Haut Sassandra ADAMA Réveil et enfin le P.D.G de l’imprimerie la Tulipe KOUANGOUA Claire Potey, tous engagés pour la paix. 

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

daloa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires