Sign in
Download Opera News App

 

 

Rhdp/Diabo : Une guerre de tranchée oppose le DG du trésor, Assahoré Konan et dame Rebecca Yao

L’incendie du dimanche 08 mai 2022, des machines de travaux publics destinées au bitumage et au reprofilage de la voirie de Diabo (Département de Botro, région du Gbêkê), a révélé au grand jour, la déchirure entre cadres militants du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Parti au pouvoir. Le torchon brûle entre Assahoré Konan Jacques et...

Dame Rebecca Yao, candidate malheureuse aux municipales de 2018 pour le compte du parti de la majorité a pointé un doigt accusateur vers « les personnes anti-développement » unies dans un complot de « boycott des actions du Président Ouattara » et qui chercheraient à pousser les populations à la révolte contre le Chef d’État.

Et celle qui se présente comme une militante de première heure du Rassemblement des républicains (Rdr) puis du Rhdp, d’égrener ces actes qui participent, de son point de vue, de ce « complot ». Il s’agit entre autres, du « boycott du reprofilage des voies de la ville, de la construction de pont initiés par le ministre des Transports, Amadou Koné », de la cérémonie de lancement des travaux de raccordement au réseau éléctrique....dame Rebecca Yao, candidate malheureuse aux municipales (photos DR)

Ce cadre du Rhdp est convaincu que ces actes qui seraient tous dirigés contre Alassane Ouattara sont du fait d'adversaires politiques. Notamment du Pdci. Elle n’est reste pas là. Elle accuse par ailleurs les cadres Rhdp transfuges du Pdci de s’être accoquinés avec leurs anciens camarades de parti. Aussi, appelle-t-elle la direction de son parti à mettre de l’ordre dans la case Rhdp de Diabo, en ces moments de restructuration de ce parti.

Il n’en fallait pas plus pour que Assahoré Konan Jacques, Directeur général du trésor et de la comptabilité publique, par ailleurs cadre le plus éminent du Rhdp de Diabo, lui aussi transfuge du Pdci, se sente directement visé. Cependant, au lieu de mettre de l’huile sur le feu en attaquant de front celle qui l’accuse aussi ouvertement, il a choisi la voie de l’apaisement. Koné Kafana, le président du directoire du Rhdp interpelé (photo web)

Il s’est exprimé sur la question, le 11 mai 2022, à l’occasion d’une mission de son parti. Le dirigeant de régie financière de l’État a invité les cadres et responsables du parti présidentiel de Diabo, au-delà, ceux de tout le département de Botro, à plus de responsabilité en quittant les débats stériles et « artificiels » des réseaux sociaux.

Assahoré Konan a indiqué que le terrain et le corps-à-corps avec les populations dans une région largement acquise au Pdci est la voie indiquée d’expression de son engagement pour la Rhdp. Il fait remarquer que les piètres résultats enregistrés lors des dernières municipales de 2018 montrent bien que du chemin reste à faire. Surtout que les échéances électorales de 2023 pointent à l’horizon. Son appel sera-t-il entendu dans un contexte de rivalité sourde entre militants du Rhdp ? Rien n’est moins sûr !

Marie-Christel Désirée

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

Diabo Rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires