Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire 2025 : Bédié, Ouattara et Gbagbo "out" pour la présidentielle ?

L’actuel président de la République, Alassane Ouattara (84 ans en 2025), Henri Konan Bédié (91 ans en 2025) et Laurent Gbagbo (81 ans en 2025) respectivement ancien président de la République pourraient être contraints à passer la main à des candidats plus jeunes à l’occasion des élections présidentielles de 2025. Tous auront passé la barre des 80 ans et plus en 2025.

Car un projet de loi limitant l’âge pour devenir président de la République en Côte d’Ivoire à 75 ans maximum sera voté en 2022.

L’information provient de la page Facebook du député-maire de Tiassalé, Antoine Tiémoko Assalé.

« A l’ouverture de la session parlementaire d’avril 2022, un texte de loi d’origine parlementaire portant modification des conditions d’éligibilité à la présidence de la République avec limitation de l’âge à 75 ans et visite médicale, sera sur la table des députés », a-t-il écrit sur sa page.

Selon lui, il sera procédé à une révision de la Constitution qui précisera clairement "qu'en Côte d'Ivoire, l'âge de la retraite politique est fixé à 75 ans plus un jour".

Cette limitation sera étendue à toutes les fonctions électives et aux fonctions à la tête de toutes les institutions de la République et des Conseils d'administration des sociétés publiques, précise-t-il, avant de donner l’information selon laquelle ce texte sera voté par les deux Chambres réunies du parlement.

Si le Parlement ivoirien vote pour cette nouvelle révision de la Constitution, alors le président sortant et les deux anciens présidents seront forclos en 2025.

C’est peut-être cette information qui a poussé récemment Jean-Louis Billon, député PDCI-RDA de Dabakala à donner le ton en affichant ses ambitions comme candidat de ce parti aux futures échéances présidentielles et à persister que c’est lui que le parti va choisir.

Fait-il l’unanimité ? Seule l’application des textes du parti et une convention permettront de désigner le candidat de ce parti.

Du côté des GOR qui sont actuellement en train de créer un nouveau parti dans l’objectif de voir leur mentor Laurent Gbagbo revenir au pouvoir en 2025, ce sera la désillusion si cette révision a lieu.

Si le RHDP, parti au pouvoir et parti majoritaire au Parlement propose cette révision, c’est peut-être parce que son mentor, Alassane Ouattara, après un troisième mandat vivement contesté, compte se retirer de la course. Et n’a pas l’intention de laisser ses farouches adversaires compétir sans lui.

 Ces trois leaders pourraient donc être des ‘’coaches’’ de candidats plus jeunes que leurs partis politiques respectifs choisiront.

 Mais c’est trop tôt de se prononcer avant 2022. Tout peut arriver en politique, surtout avec des accords politiques sans l'avis du peuple.

Nathanael Yao

 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

alassane ouattara gbagbo out henri konan ivoire 2025 laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires