Sign in
Download Opera News App

 

 

Nomination du Ministre Cissé Bacongo : La population de Koumassi, partagée entre joie et crainte

Photo archives/ Le député Maire Cissé Bacongo nouvellement nommé ministre

Depuis ce lundi 26 juillet 2021, par un décret présidentiel, monsieur Ibrahim Cisse Bacongo, député maire de la commune de Koumassi a été nommé Ministre Conseiller spécial chargé des affaires politiques. Une nouvelle accueillie ce matin avec grande joie par les populations de Koumassi qui sont fières de leur premier magistrat. 

En effet, pour ces populations qui manifestent encore cette joie de diverses manières, ce n'est que justice rendue à l'homme, en voyant leur député maire rejoindre le gouvernement de Côte d'Ivoire. Un gouvernement auquel le ministre Bacongo a déjà pris part dès l'accession du président Alassane Ouattara au pouvoir d'État en Avril 2011.

Éjecté des précédents gouvernements, il y a de cela quelques années, le maire Ministre Bacongo s'était entièrement investi dans le développement de la commune de Koumassi en tant que maire.

 Dieu seul sait comment ce grand bâtisseur de cité a façonné le visage de cette commune autrefois considérée comme une commune à problèmes.

 Aujourd'hui, Koumassi est devenue une cité qui donne l'envie d'y vivre. D'où cette fierté des populations de cette commune qui ne jurent que par ce grand homme de développement.

Elles sont tout naturellement heureuses de voir leur bienfaiteur être promu à cette haute fonction républicaine. Mais en même temps, elles sont animées d'une petite peur. En effet, conscientes de ce que la fonction de ministre occupe beaucoup très souvent les personnalités, ces populations craignent que, cette nouvelle charge ministérielle n'empêche leur député maire à continuer le développement de la commune qu'il a entamé. Là est leur crainte. Mais quand on sait le pacte de confiance qui le lie à sa population, le ministre maire Bacongo saura mettre l'intérêt de Koumassi au devant de tout.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

alassane ouattara cissé bacongo ibrahim cisse bacongo koumassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires