Sign in
Download Opera News App

 

 

Un mouvement proche du RHDP critique sévèrement la gestion de Bictogo

Un mouvement proche du RHDP critique sévèrement la gestion de Bictogo

Depuis quelques temps, des militants déçus de la gestion du parti présidentiel, ont décidé de donner de la voix à travers des lettres ouvertes.

Après la première adressée au président de la République, Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP, c’est au tour d’Adama Bictogo, le directeur exécutif du parti, de recevoir, cette fois, la lettre ouverte à lui adresser.

Dans une lettre ouverte au Directeur Exécutif du RHDP, Monsieur Adama Bictogo dont nous avons reçu copie ce lundi 29 novembre 2021, le mouvement Les Éveilleurs du RHDP a jugé négative la gestion du directeur exécutif du RHDP.

« Notre parti d'origine le RDR a organisé en son temps un congrès en 2014 qui a permis à de nombreux militants de dénoncer certains manquements, frustrations et préoccupations tels que : l’abandon des militants des premières heures ( Ben RJR , RFR , commissaires politiques, Présidents communaux, secrétaires de section, Présidents comités de base et les membres actifs, etc.), la promesse d’une banque des militants qui n’a jamais vu le jour, l'insertion socioprofessionnelle des militants encore boiteuse, l'abandon des bases par les cadres », a déploré le mouvement.

Selon le mouvement, plusieurs préoccupations n'ont pas eu gain de cause.

« Cher Monsieur le Directeur Exécutif, nous sommes toujours et encore aujourd’hui dans le regret de vous annoncer le non traitement des préoccupations qui sont entre autres :

la promotion et l’insertion des jeunes, le financement des micros projets des femmes du parti, le financement des projets des jeunes du parti, le manque de solidarité des cadres envers les militants », a-t-il énuméré.

Selon le mouvement, les cadres ont préféré soutenir la jeunesse de l'opposition.

« Après observation, il ressort clairement que nos cadres préfèrent soutenir et entretenir la jeunesse de l'opposition au détriment des militants de base de leur maison politique. De plus, certains cyberActivistes de l'opposition qui, plus tard, ont rejoint la lutte, sont mieux accompagnés, mieux entretenus et mieux traités que les cyber-militants de base qui au prix de leurs vies et de leurs propres moyens, ont toujours répondu présents », a déploré ce mouvement proche du parti présidentiel.

Content created and supplied by: Brice225 (via Opera News )

adama bictogo alassane ouattara rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires