Politique : le Conseil National de Transition, le pouvoir Rhdp et la légitimité par procuration

Published 9 days ago - 0 views

Le simulacre d’élection du 31 octobre dernier et les résultats qui en sont sortis, confortent nombre de personnes à l’idée que la démocratie chantée à tout va, n’est pas encore ancrée dans l’esprit de tous.

Conscients que la candidature de M. Ouattara est anticonstitutionnelle, il s’est trouvé des ivoiriens pour la défendre en lisant la constitution de « bas en haut ». Envers et contre tout, l’élection s’est tenue. Les observateurs sérieux ont affirmé que le taux de participation n’était guère au-dessus de 10%. Mais qu’importe pour le pouvoir ? l’essentiel était d’avoir des élections!


Pour faire barrage à cette forfaiture, l’opposition ivoirienne a lancé un mot d’ordre de désobéissance civile, suivie dans de nombreuses localités. Pour celle-ci (opposition), le président sortant, déclaré élu par une institution qui a perdu toute crédibilité, n’est pas légitime et son pouvoir n’est pas légal. Par conséquent, le combat entamé se poursuivra jusqu’à ce que les objectifs définis soient atteints.

Mais le constat que font de nombreux observateurs, c’est que les ivoiriens des deux bords, se sont accrochés à l’idée que leur délivrance viendrait de la sentence que devrait prononcer le président français ; soit pour entériner la victoire de M. Ouattara, soit pour désavouer ce dernier.

Le pouvoir RHDP attendait fébrilement la réaction de M. Macron et s’extasiait et se délectait des déclarations et des balbutiements du ministre français des Affaires Etrangères, M. Yves le Drian au sujet de la constitution ivoirienne.

L’opposition également attendait avec le secret espoir, que le président français viendrait désavouer la violation de la constitution ivoirienne et le passage en force opéré par le RHDP.

Quand finalement, dans une interview accordée au journal Jeune Afrique, M. Macron fit connaître sa position qui est d’adouber la forfaiture du président sortant, le RHDP comme il fallait s’y attendre, est aux anges. Ses journaux peuvent alors titrer : « le débat est clos ». 

De son côté, l’opposition semble tétanisée par cette prise de position du président français, et sa déception est à la dimension des espoirs qu’elle avait placés en cette réaction.

Cette situation rend compte d’un fait : les ivoiriens, qu’ils soient du pouvoir ou de l’opposition ont intériorisé et accepté, le fait que leur président n’est légitime et son pouvoir légal, que lorsqu’il est adoubé par la France. 

Ces ivoiriens des deux bords, ne ressentent ni honte, ni gêne que la France intervienne dans les affaires intérieures de leur pays et soit celle qui leur donne par procuration la légitimité de leur président, en lieu et place du peuple.

Un peuple fier, orgueilleux et digne ne saurait s’accommoder d’une telle humiliation et d’une telle soumission !

Soixante (60) ans d’indépendance et le bateau ivoire n’a guère quitté le port de Marseille !

Soixante (60) ans de navigation, et le bateau ivoire est incapable de s’éloigner des côtes françaises et prendre la haute mer !

Soixante (60) ans d’indépendance et les ivoiriens en sont toujours à attendre de la France, les grandes décisions qui engagent la vie de leur nation. Vraiment désespérant !

On comprend alors, l’hésitation qui étreint l’opposition quant à la stratégie réelle à adopter pour la poursuite la lutte sur le terrain. Elle semble attendre l’approbation de « la communauté internationale » et surtout de la France.

Mais les états n’ont pas d’amis, ils ont des intérêts. Et ces intérêts commandent que ces grandes nations de la « communauté internationale » soutiennent les pouvoirs qui sont à même de les défendre, au besoin contre leur propre peuple.

C’est le lieu de rappeler au peuple ivoirien, qu’il tient son destin entre les mains. Il est illusoire de penser que le salut viendra de l’extérieur. Si par son engagement et ses actions, il réussit à faire reculer le pouvoir RHDP, l’extérieur ne pourra que prendre acte. Les exemples du Burkina Faso et du Mali sont là pour l’attester.

Il y a certes eu un matin, il y aura assurément un soir et l’ivraie sera séparée du vrai.

Nazaire Kadia

Content created and supplied by: kadianaz (via Opera News )

Tags:      

m. ouattara rhdp yves le drian
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Yopougon / Désobéissance civile : voici la surprise de l'opposition aux Ivoiriens

2 minutes ago

0 🔥

Yopougon / Désobéissance civile : voici la surprise de l'opposition aux Ivoiriens

Venance Konan à l'opposition : "Avant de distribuer l'électricité, il faut construire des centrales"

9 minutes ago

99 🔥

Venance Konan à l'opposition :

Incendies de véhicules à Yopougon : "Prématuré d’indexer des personnes, en dehors de toute enquête"

18 minutes ago

141 🔥

Incendies de véhicules à Yopougon :

Fernand Dédeh : "La violence s'incruste de façon durable dans la société ivoirienne"

33 minutes ago

80 🔥

Fernand Dédeh :

Cette "photo rétro" du président Bédié récoltant du riz suscite une vague de commentaires

35 minutes ago

734 🔥

Cette

Adjamé: voilà pourquoi cet hôtel s'appelle "inachevé"

42 minutes ago

334 🔥

Adjamé: voilà pourquoi cet hôtel s'appelle

Opposition/ Bédié reçoit un important soutien

1 hours ago

2541 🔥

Opposition/ Bédié reçoit un important soutien

Détruire, tuer, brûler seraient-ils devenus choses banales pour les ivoiriens ?

1 hours ago

141 🔥

Détruire, tuer, brûler seraient-ils devenus choses banales pour les ivoiriens ?

Le Rhdp se prépare pour les législatives prochaines : "Le RHDP devra occuper l’ensemble du territoire"

1 hours ago

208 🔥

Le Rhdp se prépare pour les législatives prochaines :

Métro d'Abidjan / Le sénateur de Paris réagit : "le pillage de l'Afrique doit cesser"

1 hours ago

279 🔥

Métro d'Abidjan / Le sénateur de Paris réagit :

COMMENTAIRES