Sign in
Download Opera News App

 

 

Après la CIE, c'est au tour de la SODECI de recevoir des plaintes de la part de nombreux abonnés

La Compagnie Ivoirienne d'Electricité (CIE) et la Société de Distribution d'Eau de Côte d'Ivoire (SODECI), les 2 entreprises ivoiriennes en charge de la distribution de l'électricité et de l'eau au sein des foyers en Côte d'Ivoire, sont depuis quelques temps la cible de nombreuses plaintes de la part de leurs abonnés.

Après la CIE qui a subi le courroux des populations, pour cause de coupures d'électricité intempestives dans le district Abidjanais et à l'intérieur du pays, c'est au tour de la SODECI de prendre place sur le banc des accusés.

Nombres des populations dans certaines localités de la Côte d'Ivoire se retrouvent sans eaux et ce depuis plusieurs mois, occasionnant ainsi de nombreux désagréments au sein des foyers.

L'eau source de vie est aujourd'hui devenue une source inexistante pour ces populations. Plus d'eau pour étancher leur soif, plus d'eau pour cuisiner, plus d'eau pour la douche et autres taches ménagères, une situation inacceptable qui poussent les populations à exprimer leur ras le bol notamment sur les réseaux sociaux.

Ces différentes situations mettent à mal le niveau de confiance entre nos entreprises et leurs abonnés.

Nous invitons la SODECI à véritablement communiquer avec ses abonnés pour leur expliquer réellement la cause de ces coupures d'eau. Un simple communiqué ou un post sur les réseaux sociaux ne suffisent pas.

Les robinets sont vides et les populations ne peuvent vivre sans eaux.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires