Sign in
Download Opera News App

 

 

Dossier ivoirien en France /3ème mandat d'ADO : le RHDP déclare la guerre au PS et embarrasse Macron

Le RHDP a attaqué frontalement le PS qui s'est adressé au chef de sa diplomatie, Le Drian

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) du président Alassane Ouattara vient de faire une sortie tonitruante, en réponse au courrier du Parti socialiste français qu’il a adressé au patron de sa Diplomatie, Jean-Yves Le Drian.

Le porte-parole du parti au pouvoir en Côte d’Ivoire a décoché, ce vendredi 4 décembre, des "flèches empoisonnées" contre le Parti Socialiste français et son premier secrétaire. « (…) Cette sortie de M. Olivier Faure a l’avantage de nous aider à comprendre pourquoi le Parti Socialiste français ne fait plus bonne recette aujourd’hui, pourquoi il est tant vomi par les Français. Nous comprenons aussi pourquoi c’est sous le Parti Socialiste Français qu’il y a eu le génocide Rwandais en 1994. Alors, un parti qui est en chute libre dans les profondeurs abyssales de la politique française peut-il s’ériger en donneur de leçons face au RHDP et surtout au Gouvernement du Président Macron qui a vite fait de lui tourner le dos ? Quels conseils le Parti Socialiste a-t-il donné au socialiste Laurent Gbagbo pour qu’il évite de conduire la Côte d’Ivoire dans une crise qui a fait plus de 3 000 morts ? En outre, qu’a fait le Parti Socialiste quand les escadrons de la mort, sous la refondation, faisaient régner la terreur aux bords de la lagune Ebrié, terreur qui emporta les journalistes Jean-Helene, Guy André Kieffer, l’ex-directeur du Novotel d’Abidjan, Stéphane Frantz Di Rippel, le président de SIFCA, Yves Lambelin, pour ne citer que ceux-là ? Par ailleurs, la création du CNT serait-elle une inspiration du Parti Socialiste français ? » s'insurge Kobenan Kouassi Adjoumani.

Le RHDP flingue Emmanuel Macron

Cette sortie qui outrepasse les bienséances diplomatiques aura sans doute des répercussions dans les prochains jours sur les bords de la Seine. D’autant plus le RHDP, sans y être invité, s’immisce dans le débat franco-français sur la politique étrangère de son gouvernement. Un débat (constitutionnel) suscité par des Elus (Députés et Sénateurs) après l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire et en Guinée, pour comprendre la posture de leur diplomatie dans ces pays partenaires, anciennes colonies, où il y a eu de nombreux morts, des blessés, avec des arrestations et emprisonnements d’opposants qui ont cours.

Le 1er décembre dernier, le Parti socialiste, dans un courrier adressé à Le Drian, Ministre des Affaires étrangères, a souhaité, après avoir marqué son inquiétude face à la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire, que la France « exerce son influence avec ses partenaires régionaux, pour créer les conditions du retour à un dialogue sincère dans un cadre institutionnel démocratique ». C’est cette demande qui irrite le RHDP et le met hors de lui. Sans prendre de gants vis-à-vis du PS.

Le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du RHDP

Le faisant de façon crue, le parti d’Alassane Ouattara déclare ainsi une guerre ouverte au parti socialiste. Mais surtout embarrasse le président Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian qui, jusque-là, ménagent le président ivoirien dans son face-à-face avec l’opposition qui conteste son troisième mandat. Tous deux, purs produits du parti socialiste, malgré que Macron a pris ses distances avec ce parti, il ne demeure pas moins que c’est lui, à travers Jean-Christophe Cambadélis (le prédécesseur d’Olivier Faure) et François Hollande qui ont pesé lourd en faveur de l’élection de l’actuel président français en mai 2017.

Le RHDP met ainsi ses "alliés" Le Drian et Macron en difficulté en jetant de l’huile sur le feu et en dressant contre eux, des adversaires politiques – qui y ont intérêts –, dans la perspective de la présidentielle de 2022. On se demanderait jusqu’où pourraient aller ces officiels français dans leur soutien à Alassane Ouattara étant donné qu’Emmanuel Macron aura incontestablement besoin d’alliés pour un deuxième quinquennat en France ? Va-t-il se mettre à dos le PS et l’électorat de la diaspora africaine qui bat quotidiennement le rappel de ses troupes contre ses récentes prises de position dans le dossier ivoirien et guinéen ? La sortie ravageuse du porte-parole du RHDP va faire des vagues en France. Et aura des répercussions sur les bords de la Lagune Ebrié.

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

alassane ouattara france olivier faure ps rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires