Sign in
Download Opera News App

 

 

Souvenir : le 27 avril 1994, Mandela devenait le premier noir élu Président d'Afrique du Sud

Le 27 avril 1994, Apres 27 ans de prison, Nelson Mandela est élu président de la République en Afrique du Sud.

Le matin de ce jour-là, sous le soleil ou sous des trombes d'eau, patientant des heures dans des files d'attente de plusieurs km, les Sud-Africains accourent massivement aux urnes, malgré une série d'attentats qui ont fait 21 morts avant les élections, attribués à l'extrême droite. Près de 20 millions de personnes participent à cette élection (alors que lors de la précédente élection de 1989, ils n’étaient qu’environ 2 millions de personnes autorisées à voter).

Ce jour-là marquera également la fin de 350 ans d’oppression sous le régime colonial et surtout le régime d'apartheid. Les Noirs sud-africains, qui représentent les 3/4 de la population, ont le droit de voter pour la 1ère fois.

Ce scrutin historique aboutira à l'élection du 1er Président noir. Le parti de Nelson Mandela, le Congrès National Africain (ANC), arrive en tête avec 62.6% des voix. Deux semaines plus tard (9 mai), les 400 députés nouvellement élus entérinent son élection à la présidence.

Mais Nelson Mandela est obligé de former un gouvernement d’union nationale, son parti n’ayant pas atteint la majorité des deux tiers.

Ce sera avec le Parti National de Frederik De Klerk (parti qui avait instauré l’Apartheid) et le parti Zoulou Inkatha Freedom Party de Mangosuthu Buthelezi (parti dominé par les Zoulous). Thabo Mbeki hérita de la vice-présidence et Frederik De Klerk devint le 2è vice-président.

En mai 1999, Nelson Mandela se retira au terme d'un seul mandat. Depuis 1994, Mandela avait déjà prévenu qu’il ne briguerait pas de second mandat. Avant de laisser sa place à Thabo Mbeki, le 16 juin 1999, il réitère son souhait de vivre une retraite paisible, loin de la fureur du monde.

Il se mit alors à voyager beaucoup, à Washington, New-York, Londres, en Europe, en Afrique (il est resté proche des processus de paix en RDC et au Burundi), dénonçant notamment la volonté de puissance et de domination des USA, fustigeant la politique israélienne en Palestine, etc.

En 2001, la fatigue physique commença à avoir raison du résistant. Un cancer de la prostate et les conséquences des longues années de détention ont usé ce grand corps. Le 1er juin 2004, Nelson Mandela annonce publiquement une réduction significative de ses activités publiques. Il devient de plus en plus invisible. On le verra uniquement lors de quelques apparitions. Il est nommé ambassadeur de bonne volonté par l’Unesco en 2005, puis ambassadeur de conscience pour Amnesty International en 2006.

En 2006 toujours, Nelson Mandela laisse les autorités de son pays utiliser son image pour que l’Afrique du Sud remporte l’organisation de la Coupe du monde de football en 2010. Il fera même fait une apparition cette année-là (la dernière publiquement) dans le stade.

En décembre 2013, âgé de 95 ans, Nelson Mandela décède à son domicile de Johannesburg. L'annonce est fait par le Président sud-africain, Jacob Zuma, en direct à la télévision publique.

Sources : https://www.babunga.alobi.cd/?fbclid=IwAR3vc_IjVon96n9YQDIXkbvLAwvUg6KESbXZkTqKnhHQ2qKSxmVtE51byYM

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

nelson mandela

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires