Sign in
Download Opera News App

 

 

Querelles intestines entre cadres RHDP : pourquoi Ouattara n'en a pas besoin

Le paysage politique ivoirien subit des secousses ces derniers temps. Même le RHDP qui semblait épargner est rentré dans la spirale. Après le FPI, avec le retrait de Laurent Gbagbo, le PDCI avec l'ambition dévoilée de Jean-Louis Billon pour 2025, c'est au tour du RHDP, avec les désaccords entre plusieurs cadres. Après la forte sortie de l'ex ministre Mamadou Sanogo contre Adama Bictogo, une nouvelle mésentente est apparue entre le président du sénat, Jeannot Ahoussou et le secrétaire d'État, Brice Kouassi. Des querelles qui mettent à mal la cohésion interne tant prônée par le leader charismatique de la majorité présidentielle, Alassane Ouattara.

Le contexte sociopolitique actuel vise la réconciliation nationale et la cohésion nationale. Mieux, le RHDP veut être la locomotive du processus de la réconciliation nationale, en donnant tout le sens du slogan de son parti "la force d'une Côte d'Ivoire rassemblée". En outre, pour ce quinquennat le président Ouattara veut une convergence de de vue quant à la ligne directrice du parti. Les divergences d'opinions sont communes entre les différents partis, mais comme un adage africain le dit "le linge sale se lave en famille". Lorsque ce n'est pas le cas, alors les divergences sont beaucoup plus profondes que ce qui peut apparaître.

H.L.V

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires