Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire/jetés à la rue depuis 5 mois, des travailleurs appellent le Gouvernement au secours.

Les travailleurs mis sur le carreau depuis 5 mois, crient leur colère ce vendredi 3 décembre 2021 à Yopougon -wassakara.Photos A.Zatté


M.Evariste Koudou le Secrétaire général de la centrale syndicale FGT-CI (Fédération générale des travailleurs de Côte d'Ivoire)a coanimé une conférence de presse avec des responsables des syndicats issus des entreprises SDTM et Global Manutention notamment Tety Okou ( Synatra SDTM-CI ) , Kouadio Kouamé Cyrille ( Synat-GM-CI ). C'était ce vendredi 03 décembre 2021 dans la matinée au centre d'écoute du sous quartier Wassakara dans la commune de Yopougon en présence de plusieurs travailleurs gonflés à bloc .

A en croire les conférenciers" ce sont au moins 300 travailleurs des sociétés SDTM et Global Manutention qui ont des brouilles avec leurs employeurs suite à leur militantisme dans des syndicats créés au sein des dites entreprises .Ces employés seraient même menacés de licenciement par leurs employeurs et depuis 5 mois ces travailleurs n'auraient pas accès à leur lieu de travail "ont dénoncé les conférenciers dans un document dont nous avons reçu copie sur place à cette conférence de presse .

" Mesdames et messieurs les journalistes les travailleurs des sociétés SDTM et Global Manutention vivent aujourd'hui une situation des plus désastreuses qu'on ne devrait la garder sous silence".Ont-ils dénoncé .

" Sur la question de la liberté syndicale au sein de ces sociétés , la situation est des plus calamiteuse que l'on ait jamais connues.Les travailleurs sont brimés , livrés aux humeurs de leurs supérieurs hiérarchiques au mépris des textes de lois existants." Ont fait savoir les conférenciers.

Ils ont interpelé les autorités gouvernementales à se pencher sur la situation des travailleurs de ces deux entreprises avant de formuler des requêtes . Entre autre " la réintégration immédiate des travailleurs concernés , le respect du droit des travailleurs et l'exercice du droit syndical dans les entreprises, ne pas réprimer les travailleurs qui manifestent ".En définitive les conferenciers ont averti d'une éventuelle action d'envergure si rien n'est fait pour l'intégration de ces centaines de travailleurs dans leurs sociétés .

A.Zatté

Partagez , commentez , likez notre article .

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

côte d'ivoire lionel messi yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires