Sign in
Download Opera News App

 

 

Recherche scientifique / Le ministre Adama Diawara : « les chercheurs qui cherchent et trouvent, on en trouve en Côte d’Ivoire »

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), le Prof. Adama Diawara a visité les principales installations du Pôle Scientifique et d’Innovation de l’Université Félix Houphouët-Boigny, sis à Bingerville , le lundi 12 juillet 2021 . 

La visite est partie du Centre national de Calcul de Côte d’Ivoire, au West African science service center on climate change and adapted land (Wascal) en passant par l’Unité de Recherche Industrielle pour la production des biopesticides.

 Accompagné d’une délégation de l’Agence française de développement (Afd) venue de Paris (France), et conduite par son directeur de l’Innovation et de la Recherche, M. Thomas Mélonio, le prof. Adama Diawara a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre des projets financés et issus de la coopération franco-ivoirienne contenus dans le Contrat de développement et de désendettement (C2D). 

« Nous recevons des partenaires français et il s’agit pour son département ministériel de parler de la recherche ivoirienne en général, même s’il y a des points particuliers sur lesquels nous allons insister avec eux », a mentionné le prof. Adama Diawara qui a dit être satisfait de cette visite. Ce d’autant que, a-t-il expliqué, « elle nous a permis de voir le potentiel en matière de recherche (de développement) la Côte d’Ivoire à trouver des choses qui répondent aux problèmes concrets qui se posent à la nation ivoirienne ». 

Le ministre Adama Diawara a dit être également fier des chercheurs ivoiriens, parce que « les chercheurs qui cherchent et trouvent, on en trouve en Côte d’Ivoire ».  

Quant à Thomas Mélonio de l’Afd, il a indiqué que cette visite contribue à « appuyer la recherche ivoirienne », qu’il juge dynamique avec une recherche de qualité. « A travers le supercalculateur par exemple du Centre national de calcul, le climat va évoluer en Côte d’Ivoire de sorte à impacter le rendement des agriculteurs et l’ensemble des habitants de la Côte d’Ivoire. On a vu aussi une recherche appliquée qui vise à protéger les bananiers, les cacaoyers, les manguiers avec l’idée de trouver dans les plantes ivoiriennes des protections et une aide pour les agriculteurs ivoiriens. Une recherche qui doit trouver des solutions pour que cela contribue au développement du pays »

Edmond kouassi ( EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

adama diawara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires