Sign in
Download Opera News App

 

 

Grand-Bassam : le Chef de Modeste Nanan Konney Ahoua Simon appelle à la Paix, le cri de cœur des populations

Les populations du village de Modeste (Commune de Grand-Bassam) n’ont pas dérogé à la tradition. Celle, en effet, de présenter leurs vœux de nouvel an au chef du village Nanan Konney Ahoua Simon, garant des us et coutumes et guide de la communauté villageoise.

Le dimanche 23 janvier 2022, c’est en grand nombre qu’elles (les populations) sont se rendues à la chefferie pour témoigner leur attachement et leur affection à l’autorité traditionnelle. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de représentants du Maire de Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot qui ont présenté les vœux du premier magistrat de commune au Chef.

C’est à Arsène Kimou, président du comité d’organisation de la cérémonie, qu’est revenu l’honneur de porter la voix des populations de Modeste. Celles-ci, tout en traduisant leurs vœux de santé et longévité, ont renouvelé leur soumission à l’autorité du chef à qui elles ont apporté des présents à l’occasion de nouvelle année 2022.

Après les populations, Ouégnin Daniel, Conseiller municipal à la Mairie de Grand-Bassam, et représentant du Maire Jean-Louis Moulot a, à son tour, adressé les vœux de nouvel an au chef. « Le maire me charge de présenter ses vœux de santé, de prospérité et de bonheur à Nanan Konney Ahoua Simon. Paix à Modeste !», a déclaré l’autorité municipale à l’endroit du chef de Modeste qui fait face à une dissidence orchestrée par quelques fils du village manipulés par des mains obscures.

Le représentant du maire a dit avoir pris bonne note des doléances des villageois et qu’il rendra compte finalement au Maire. Lesquelles doléances portent sur la construction d’un centre de santé, d’un marché moderne, d’une école primaire et d’un collège ainsi que l’extension de l’électrification du village. Car pour Georges Niamkey Tahi, président de la commission foncière, il n’est pas normal que Modeste qui est l’entrée de la ville historique de Grand-Bassam vive encore dans l’obscurité.

Nanan Konney Ahoua Simon a, pour sa part, remercié le Maire de Bassam et les populations de Modeste avant de lancer un appel afin que cesse tous les conflits fonciers qui troublent la paix dans la région.

« Je remercie infiniment la population de Modeste. Nous vous souhaitons également les meilleurs vœux de santé et de prospérité. Comme Monsieur le Maire l’a dit, nous voulons surtout la paix pour notre région le Sud-Comoé et notre département de Grand-Bassam. Que la Paix règne pour que la part de développement de notre région que le gouvernement et le président Alassane Ouattara ont prévu, nous revienne rapidement pour que nous puissions sentir le bonheur du développement », a-t-il déclaré.

Sébastien Levry

Content created and supplied by: Sebastien_Levry (via Opera News )

simon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires