Sign in
Download Opera News App

 

 

Mys Belmonde Dogo : qui est-elle vraiment ?

Belmonde Dogo Mys Logboh, née en 1976, est une femme politique Ivoirienne membre du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Elle est la vice-présidente de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire depuis 2016, et fait partie des femmes les plus influentes de la politique ivoirienne.

Belmonde Dogo est née d’un père ancien commandant de la gendarmerie nationale. Mère de deux(2) enfants, elle est du même village que Charles Blé Goudé. En 2001, Elle commence sa carrière professionnelle dans la société de transit de Côte d’Ivoire (SOTRANCI), pour devenir quelques années plus tard, c’est-à-dire en 2007, chef de service adjointe de ladite société. En 2010, Belmonde Dogo est nommée chef de service de SOTRANCI pour sa compétence et son expertise dans la gestion des opérations portuaires. Elle prend la conduite en 2013 de la Société ivoirienne de Transit et service (SITS), puis devient consultante en douanes, import-export en 2016.

Belmonde Dogo commence sa carrière politique en tant que militante du parti Union pour la Côte d’Ivoire de Gnamien Konan. Remportant le poste de députée dans la circonscription de Dignago-Galébré-Guibéroua (Ouest de la Côte d’Ivoire) pour le compte de l’UPCI en 2016, elle est élue Vice-présidente de l’Assemblée nationale par ses paires la même année, puis reconduite à ce poste en 2019. Activiste des droits des femmes lors du vote des lois concernant les femmes à l’hémicycle, Belmonde Dogo rejoint le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix en 2018, en tant que Directrice exécutive adjointe du parti. Depuis le 04 septembre 2019, elle occupe au sein du gouvernement ivoirien, le poste de Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, chargée de l’Autonomisation des femmes.

Juste après l’élection du président Guillaume Soro à la tête de l’Assemblée nationale, elle accorde une première interview au quotidien l’Inter qui ne passe pas inaperçu. Elle parle de sa stratégie gagnante, de son ambition pour sa circonscription, mais y dévoile aussi et surtout le secret de son vote. Sans ambiguïté, elle martèle qu’elle a voté Soro Guillaume qui était opposé à Evariste Méambly, son frère de l’Ouest. Bien plus tard, en mars dernier, elle revient à la charge dans une interview, cette fois au quotidien pro-Ouattara « L’Expression ». Ici, elle fait montre d’un courage politique et tance vertement le président de son parti Gnamien Konan. La discorde porte sur l’orientation politique gauchiste que ce dernier tend à imprimer à l’UPCI après son éviction du gouvernement. 


Fabrice K.

PARTAGEZ ET ABONNÉS VOUS AU PASSSAGE...

Content created and supplied by: Fabio08 (via Opera News )

charles blé mys belmonde dogo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires