Sign in
Download Opera News App

 

 

Bédié échange avec des leaders des partis de l'opposition

Ph: DR S.E.M Henri Konan Bédié (photo d'archives)

La présidente de l'URD (Union républicaine pour la démocratie), madame Danièle Boni Claverie et le président du RPP (Le Rassemblement pour la paix et le progrès), monsieur Ouattara Gnonzié ont été reçus en audience ce mercredi 20 octobre 2021 par le président du PDCI-RDA, S.E.M Henri Konan Bédié, à sa résidence de Cocody. Plusieurs sujets étaient au cœur de cette rencontre.

Au sortir des entretiens, les présidents de l'URD et du RPP ont livré le contenu des échanges.

<< Vous savez que, comme tous les Ivoiriens qui ont été nombreux à vouloir lui témoigner leur sympathie, nous avons tenu, au nom de nos partis respectifs mais aussi le président Ouattara, au nom de la coalition qui entoure le PDCI-RDA, de pouvoir lui exprimer notre sympathie et surtout dans ces moments douloureux. Nous en avons profité pour lui présenter nos condoléances par rapport au décès du premier ministre Charles Konan Banny. C'était un jeune frère, c'était un de ses collaborateurs. Et, nous savons qu'il en a été très affecté. Maintenant, il est évident que nous avons, bien-sûr, apporté la situation sociopolitique. Nous avons fait un petit tour d'horizon. Et, nous sommes venus lui exprimer le soutien de cette opposition qui n'est pas au parlement, non-parlementaire, extra-parlementaire mais qui est là, qui existe, mais des militants qui ont des choses à dire. Nous-mêmes, nous prenons des positions. Et, nous sommes venus lui dire que nous étions toujours à sa disposition et que nous espérions que l'opposition allait retrouver très vite son unité pour continuer la marche en avant >>, a confié madame Danièle Boni Claverie.

L'URD a souvent exprimé ses positions. Pour la présidence de l'URD, le combat actuel, c'est la tenue des assises nationales. Il faut donner un contenu à la réconciliation. Et ce contenu passe par la tenue d'assises nationales.

Emboîtant le pas à la présidente de l'URD, monsieur Ouattara Gnonzié a ajouté que << l'opposition doit se relever et oublier ce qui s'est passé aux dernières élections législatives et Présidentielles et, se remettre au travail, restructurer cette opposition pour prendre un nouvel élan pour reprendre le combat où il a été laissé en 2020. Et naturellement, en premier point, il y a la réconciliation >>.

Madame Danièle Boni Claverie a souhaité vivement la tenue d'assises nationales inclusives à partir desquelles tous les partis politiques auront leur mot à dire, à s'exprimer, à défendre des positions.

Content created and supplied by: Jeminformejournal (via Opera News )

DR S.E.M Konan Bédié PDCI RDA URD

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires