Sign in
Download Opera News App

 

 

Le député de Yopougon a-t-il déjà fait la prison pour la politique ? Voici les moments noirs de sa vie

Le Professeur Michel Gbagbo, fils de l'ex-président Ivoirien Laurent Gbagbo et nouveau député du QG du FPI pro-Gors aurait subi plusieurs arrestations sous le régime Ouattara pendant et après la crise post-électorale de 2010-2011. Avant ça, il avait déjà fait une fois la prison à l'époque où son père était un opposant farouche, sous le régime de feu Félix Houphouët Boigny.

Le 18 février 1992, des responsables et des militants du Front Populaire Ivoirien (FPI) manifestent pour réclamer que justice soit rendue aux victimes de la descente punitive sur l'Université par les para-commandos de Guéi Robert, ancien général sous le président Houphouët Boigny. Michel Gbagbo, Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo ainsi que de nombreux députés et leaders d'opinion sont arrêtés.

Le 11 avril 2011, après dix jours de combat à Abidjan, Michel Gbagbo est de nouveau arrêté au palais présidentiel d'Abidjan, en compagnie de son père, de Simone Gbagbo, de sa femme et de ses enfants ainsi que les membres de la famille de son père et plusieurs proches.

Michel Gbagbo est emmené au Golf Hôtel, résidence d'Alassane Ouattara. Il est ensuite envoyé à Bouna, situé au nord-Est de la Côte d'Ivoire, à 600 km d'Abidjan, où il est retenu prisonnier, avec six autres sympathisants de son père. Après deux séjours à l'hôpital grâce à l'intervention de l'ONUCI, il est mis en liberté provisoire le 6 décembre 2013.

Il sera ensuite condamné à cinq ans d'emprisonnement pour atteinte à la sureté de l'Etat mais laissé en liberté puis amnistié avec d'autres personnes en 2018.

Michel Gbagbo a déposé une plainte en France contre tous les commandants de zone de Guillaume Soro dont Morou Ouattara pour enlèvement, séquestration et traitement dégradant.

Convoqué à deux reprises par le juge d'instruction, Michel Gbagbo sera empêché par les autorités ivoiriennes, avant son amnistie, de se rendre au tribunal.

#NS

Content created and supplied by: Nickouss (via Opera News )

fpi pro-gors laurent gbagbo michel gbagbo yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires