Sign in
Download Opera News App

 

 

Mugefci-élection/Daloa: Pacôme Attaby lance officiellement sa campagne

La Mutuelle Générale des Fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) doit renouveler ses instances dirigeantes le 11 décembre 2021 à Abidjan. La campagne a été officiellement déclarée ouverte le mercredi 25 novembre 2021 à minuit par la commission chargée des élections de la Mugefci.

Chaque état-major affûte ses armes. Les stratégies pour briguer la présidence du conseil d’administration ont donc commencé à se mettre en place. C’est dans ce contexte que Monsieur Pacôme Attaby, président du Groupe Renouveau Social (G.R.S) était, avec ses amis, ce samedi 27 novembre 2021, à la préfecture de région de Daloa, dans le haut sassandra.

Soutenu par une kyrielle de groupements syndicaux dont la FESACI du Dr Traoré Dohia, Pacôme Attaby qui est professeur de mathématiques à Daloa, a préféré la cité des antilopes pour le lancement officiel de sa campagne qu’il débute ainsi en grande pompe.

Dans une forte ambiance festive rythmée par des chants, des danses et des fanfares, l’ex-coordinateur Général National de la CES-CI (2013-2021) a tenu un discours émaillé d’applaudissements.

Pour ce bouillant syndicaliste, il faut revoir la gestion de la Mugefci. Il a cité de nombreux cas où des fonctionnaires munis de bons, n’arrivent pas à avoir les médicaments qu’il leur faut pour se soigner. Les mutualistes sont parfois obligés de mettre la main à la poche pour se soigner ou avoir recours à des assurances maladies complémentaires.

Selon le président du G.R.S, il faut s’appuyer sur 6 piliers pour satisfaire les mutualistes : 

1)faire un audit, confié à un cabinet extérieur à la Mugefci, pour garantir la fiabilité de cet audit, dès sa prise de fonction s’il est élu. 2) la Mugefci doit être opérationnelle 7jrs/7 et 24h/24. Pour lui, il n’est pas convenable que la Mugefci ferme les vendredis à 16h et n’ouvre à nouveau ses portes que le lundi à 8h. Que fait-on dans cet intervalle de temps si un mutualiste tombe malade ? S’interroge Attaby. 3) supprimer la carte unique et intelligente qui coûte chère à cause du volet bancaire qui lui est associée et la remplacer par une carte numérique gratuite. 4) Il n’y aura plus de discours ‘’de médicaments qui ne passent pas sur les bons’’. 5) Pour lui, les retraités doivent être pris en charge avec célérité et doivent être assistés électroniquement de sorte à être toujours en contact avec leurs médecins traitants. 6) Sans remettre en cause l’arrimage Cmu-Mugefci, qui est une loi votée par l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire, le président du Groupe Renouveau Social compte cependant mener des discussions avec le gouvernement ivoirien afin de revoir certaines conditions de fonctionnement opératoire de cet arrimage qui posent problèmes.

Pour terminer, le candidat du G.R.S a répondu à ceux qui le traitent d’immature en matière de mutualité et d’assurance. Pour lui, une mutuelle ne se gère pas seul. La gestion d’une mutuelle d’assurance, selon lui, se fait par deux organes : le Conseil d’administration et la Direction. Le conseil d’administration donne les grands axes de gestion de la mutuelle et la Direction exécute les décisions et la politique impulsée par le président du C.A. ‘’Je veux être le président du conseil d’administration et non le Directeur de la Mugefci. Je demande donc vos suffrages le 11 décembre 2021’’, a fini par conclure Monsieur Attaby. 

C’est dans une véritable ambiance de fête qu'à pris fin la cérémonie de lancement officielle de la campagne du Groupe Renouveau Social à la préfecture de région de Daloa à 13h30. L'ambiance fut vraiment très bonne.

Thomas Phill

Content created and supplied by: ThomasPhill (via Opera News )

daloa ivoire mugefci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires