Sign in
Download Opera News App

 

 

Limite d'âge:"C'est pour régler un problème qui a provoqué 10 Mille morts en 30ans" (Assalé Tiemoko)

(image web)

L'actualité politique en Côte d'Ivoire de ces dernières semaines est marquée par la problématique question du plafonnement de l'âge des leaders politiques et administratifs à 75 ans maximum. Ce projet qui, selon certaines opinions serait restrictif et discriminatoire continue d'alimenter les débats sur la toile en attendant la rentrée parlementaire d'avril prochain.

Contrairement à l'opinion "avant-gardiste" ( ceux qui sont contre l'âge limite à 75 ans), et l' estimant moins bénéfique pour les plus jeunes cerveaux dans l'arène politique, Assalé Tiemoko Clarifie l'enjeu majeur d'un tel projet constitutionnel ce vendredi 24 septembre dans une post sur sa page Facebook comme à l'accoutumée :selon le député de Tiassalé, << c'est pour essayer de régler un problème qui a déjà provoqué plus de 10 mille morts en 30 ans >>. Certes, cette vision semble être assez pertinente dans la mesure où elle va enclencher le renouvellement de la classe politique et administrative . Ce qui constitue d'ailleurs un atout important pour insuffler du sang neuf à la classe dirigeante du pays . Sur cette question, l'ancien ministre du commerce Jean Louis Billon s'est exprimé avec ténacité en soulignant que l'âge de la retraite politique doit être sagement prise.

Toutefois, au regard de faits historiques Plongeant le pays dans une instabilité sans précédent, Pour rappeler le coup d'État de 1999 et la rébellion armée de 2002 et dirigés , (ces deux exemples), par des leaders de moins de 75 ans, serions nous à l'abri d' éventuelles perturbations dans la marche de la république?

Content created and supplied by: Gmkouakou (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires