Sign in
Download Opera News App

 

 

Rumeurs sur l'Etat de santé du Président Allassane Ouattara, le camp Guillaume Soto fait une précision

La nouvelle avait finit par s'imposer sur la toile donnant libre à des interventions virulentes entre partisants. La rumeur sur l'état de santé du chef de l'Etat Allassane Ouattara a bien pu faire les choux gras des réseaux avec ligne de mire les cyberactivistes des différents.

Le Président Allassane Ouattara, après avoir laissé les folles rumeurs se reprendre ici et durant un bon nombre de jour, a fini par communiquer sur son état de santé. 

''Mais ce qui a enflammé les rumeurs, c'est la communication qui en a été faite'' a laissé entendre le conseiller politique de Guillaume Doro en la personne de Traoré Mamadou. Pour le collaborateur de Guillaume Soro, le pPresident Allassane Ouattara avait promis reprendre le travail, après avoir communiqué sur son état de santé. 

Cependant, "au moment où les ivoiriens s'attendaient à le voir à certaines grandes rencontres internationales, ils ont constaté son absence. 

Lui qui aime pourtant être présent à toutes les grandes rencontres internationales" a indiqué le conseiller Politique du président de GPS qui pense que c'est cette absence au grand rendez-vous qui a donné libre cours à toutes sortes de rumeurs malveillantes.

Mamadou Traoré ne manque pas d'indexer le service de communication du chef de l'Etat. "Je pense, en toute sincérité, que c'est le service de communication qui n'a pas bien géré la communication sur son état de santé"

L'homme politique qu'il est, Mamadou Traoré ne voit aucun mal que les populations s'inquietent de la santé de leurs gouvernants et qu'ils s'interrogent sur leur état de santé. 

C'est une attitude normale. Affirme-t-il

Pour lui, Même dans les familles biologiques, les enfants et tous les membres de la famille s'inquietent de l'état de santé du chef de famille. Étant que l'incapacité ou le décès du chef de famille a toujours des répercussions sur l'avenir de la famille. 

C'est pourquoi quand les enfants, les épouses,ou les frères du chef de famille apprennent que ce dernier ne se porte pas bien, ils s'en inquiètent.

Surtout si c'est un chef de famille fortuné et qui a beaucoup de biens. 

S'inquiter donc de la santé du gouvernant,qui est en quelque sorte un chef de famille, est une attitude normale. 

Et pendant que les enfants ou épouses du chef de famille redoutent sa disparition, il y a toujours des membres de la famille qui souhaitent, en silence, sa mort pour.

Soit pour hériter de ses épouses si elles sont belles et jeunes soit pour hériter de ses biens, si surtout les enfants sont encore petits. 

Il en est de même des gouvernants. 

En effet, pendant que les partisans de ce dernier sont inquiets de leur sort en cas de décès de ce dernier, ses opposants à lui,espèrent voir la fin de leur calvaire avec son décès. 

C'est une réaction normale dans n'importe quelle République au monde.

Voici pourquoi, selon le lieutenant de Guillaume Soro, il ne faut guère s'offusquer que le peuple (partisans comme opposants) s'interroge sur l'état de santé du gouvernant. 

Pour ne donc pas laisser libre court à toute sorte de rumeurs malveillantes, il est bon que les gouvernant informent régulièrement le peuple sur leur état de santé. 

Tenter de cacher l'état de santé des gouvernants donne toujours libre cours aux rumeurs et aux spéculations. 

Traoré Mamadou estimé qu'il a fallut que le Premier Ministre communique sur son état de santé pour faire taire toutes les rumeurs ou spéculations sur cet état.  

C'est bien d'accuser des cyber-activistes de l'opposition d'avoir fait des spéculations sur sa santé, mais le véritable coupable demeure le service de communication du chef de l'État a-t-il conclu.

Content created and supplied by: Alkashi_BéniDieu (via Opera News )

Allassane Ouattara Etat

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires