Sign in
Download Opera News App

 

 

Les ivoiriens n’ont pas confiance en la Commission Électorale Indépendante selon une enquête

Six (6) ivoiriens sur dix (10) soit 61% n’ont « pas du tout confiance » en la Commission Electorale Indépendante (CEI) et quatre sur 10 (40%) affirment que la composition actuelle de la CEI n’est pas consensuelle. C’est ce qui découle d’une enquête d’Afrobarometer dont les résultats sont désormais publics. La question de l’indépendance de la CEI se pose avec acuité puisque depuis la réforme ayant permis la mise en place de la nouvelle CEI, une frange des partis politiques d’opposition la récuse. Dans cette veine, hier, la Cour Africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) a demandé, dans un arrêt à l’Etat ivoirien « d’organiser de nouvelles élections dans les commissions électorales locales avant la tenue de la présidentielle » du 31 octobre 2020. ‘’Au regard de tout ce qui précède, la cour condamne le gouvernement ivoirien pour avoir violé l’article 17 de la charte l’Union Africaine de 2007 pour la démocratie et l’article 3 du protocole de la CEDEAO. A cet effet, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples met en garde l’État de Côte d’Ivoire contre l’organisation de toute élection avant de lui avoir produit un rapport sur l’ordonnance prise dans le cadre de l’affaire qu’elle vient de trancher dans un délai maximum de 3 mois.’’ Dit l’arrêt de la CADHP. Rappelons que Afrobarometer est un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains relatives à la démocratie, à la gouvernance, et à la qualité de vie. Sept rounds d’enquêtes ont été réalisés dans un maximum de 38 pays entre 1999 et 2018. Les enquêtes du Round 8 en 2019/2020 sont prévues pour au moins 35 pays. Afrobarometer réalise des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l'échelle nationale. L’équipe d’Afrobarometer en Côte d’Ivoire, conduite par le Centre de Recherche et de Formation sur le Développement Intégré (CREFDI), s’est entretenue avec 1.200 adultes ivoiriens en novembre 2019. Un échantillon de cette taille produit des résultats nationaux avec des marges d'erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%. Des enquêtes ont été précédemment réalisées en Côte d’Ivoire en 2013, 2014, et 2017.

Content created and supplied by: FANGNARIGA (via Opera News )

Afrobarometer CEI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires