Sign in
Download Opera News App

 

 

Limitation d'âge : quand les propos d'un membre du bureau politique du PDCI-RDA nous inquiètent

De plus en plus de voix s'élèvent contre la gérontocratie en Côte d'Ivoire. Cela fera bientôt l'objet d'un débat à l'assemblée nationale avec la proposition du député-maire de Tiassalé, Assalé Tiémoko, qui souhaite ramener la limite d'âge des candidats à la présidentielle à 75 ans.


En effet, les jeunes aspirent désormais à gérer le pouvoir d'État comme cela se fait dans la plupart des pays aujourd'hui. Longtemps restés derrière leurs aînés, la nouvelle génération de politiciens veut prendre son indépendance et s'affirmer. Si c'est le rêve de plusieurs jeunes, ce n'est pas le cas de certains qui pensent qu'il faut encore apprendre, se former davantage auprès des doyens, des mentors.

Et cela s'est vérifié chez ce membre du bureau politique du PDCI-RDA. Sur une chaîne de télévision de la place, le député Eugène Kouassi, après avoir fait les éloges du président de son parti politique, a indiqué que les jeunes avaient encore beaucoup à apprendre des anciens. Connaissant cette gérontocratie qui règne dans le plus vieux parti de notre pays, nous nous demandons si le PDCI-RDA s'inscrira un jour dans ce vent de renouvellement générationnelle.

Mais lorsqu'un membre du bureau politique pense que la jeune génération génération de son parti doit encore apprendre auprès des anciens, il faudrait s'en inquiéter. Bédié serait-il prêt à laisser le passage à un jeune comme Jean Louis Billon, comme candidat du PDCI-RDA à l'élection présidentielle de 2025 ? Si oui, cela sera historique pour ce parti et pour toute la Côte d'Ivoire.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires