Sign in
Download Opera News App

 

 

Législatives 2021 / Depuis Man, Mabri défie le RHDP : "Il faut leur dire que le chef est arrivé"

Législatives 2021 : Depuis Man, Mabri defie le RHDP : " Nous allons rétablir l’ordre à Man"

À peine arrivé à Man que le président de L'UDPCI, Albert Mabri Toikeusse a tenu son premier discours .

C'était le jeudi dernier à la place Nihidaley, du quartier Grand Gbapleu.

Après 09 mois d'absence, Mabri Toikeusse a dit être la pour poursuivre le combat.

Mabri Toikeusse qui a claqué la porte du RHDP avec son parti l’UDPCI après la désignation de Gon Coulibaly comme candidat du parti présidentiel a rejoint la plateforme de l'opposition.

Poursuivit pour pour sédition après la mise à place du CNT par l’opposition, Mabri Toikeusse avait dipsaru des radars ivoiriens avant de refaire surface .

"Il faut leur dire que le chef est arrivé, les discours sont finis. Nous ne sommes pas xénophobes, tribalistes, mais nous sommes fiers" , a-t-il déclaré.

Mabri a révélé que sa vie était en danger .

" Des gens cherchaient à m'assassiner. Il se racontait que j’étais mort. Je voudrais vous dire que Dieu, sur lequel nous comptons ne peut pas accepter que deux enfants de la même famille disparaissent dans les mêmes conditions. Je ne peux pas subir le même sort que le président Robert Gueï ", a-t-il dit.

Pour Mabri, seuls les autochtones méritent d’occuper les postes électifs : " Le chef du village, c’est l’ancêtre du village. Et c’est ce que nous demandons. Nous allons rétablir l’ordre à Man ", a-t-il insisté.

C'est pourquoi, pour les échéances électorales du 6 mars prochain, il a invité la population à voter les candidats de l’opposition.

Mabri n’a pas manqué de fustiger le gouvernement ivoirien pour les nombreux chantiers lancés et non exécutés dans la région du Tonkpi. " On ne doit pas attendre les élections pour faire du chantage en faisant les routes", a-t-il dénoncé.

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

albert mabri toikeusse gon coulibaly rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires