Sign in
Download Opera News App

 

 

MESRS / Non-paiement des primes trimestrielles : les agents de la centrale entre colère et indignation

L' accalmie observée ces derniers mois au sein de l'administration centrale du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique va-t-elle prendre fin? "La trêve" accordée par le syndicat des agents de l'administration centrale (SYAAC-MESRS) au Ministre Adama Diawara, sera-t-elle rompue? Il y a de quoi s'interroger, car en ce moment, c'est la grogne en sourdine des agents, mécontents du non-paiement de leurs primes trimestrielles; 3 trimestres de l'année 2021 impayés jusque-là, sans la moindre explication. Comment expliquer cette interminable attente par rapport au paiement de primes dont le 1er trimestre était censé être payé depuis fin mars 2021? Est-ce normal que les agents de l'administration centrale du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ploient sous le poids des charges financières liées à la rentrée scolaire et autres dépenses vitales alors qu'ils ont "une véritable fortune" au Trésor dont ils ont toute la peine du monde à en jouir?

En tout cas, le personnel de l'administration centrale n'est pas content, alors là, pas du tout! Entre colère et indignation, il en appelle à la compréhension du Ministre Adama Diawara. Pour le Secrétaire Général Adjoint (SGA) du SYAAC-MESRS Euloge Kouakou que nous avons rencontré, les agents sont amers face à leur situation pitoyable au sein du MESRS. Si plusieurs ont choisi de rechercher l'eldorado dans d'autres Ministères, d'autres par contre, veulent croire jusqu'au bout, contre vents et marées, que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

Le SGA a saisi l'occasion pour adresser un message émouvant au Ministre Adama Diawara: "Monsieur le Ministre, vos agents ont montré jusque-là leur bonne foi, en permettant que vous puissiez travailler sereinement, de manière à améliorer leurs conditions de vie et de travail. S'il vous plaît, pesez de tout votre poids pour que nos primes trimestrielles soient enfin payés, encore que nous avons entamé le 4e trimestre de l'année 2021. En tant que père de famille, vous avez le devoir de rendre heureux vos collaborateurs que nous sommes d'autant plus que nous avons tout pour ne pas être malheureux dans ce Ministère. Que DIEU touche votre cœur!".

THE BEST OF THE BEST

 

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires