Sign in
Download Opera News App

 

 

Koumassi / Des déguerpis des quartiers Houphouêt-Boigny 1 et 2 ont reçu leurs documents de recasement

Photos/ Plusieurs familles deguerpies, heureuses d'avoir reçu leurs documents pour le nouveau site de récasement

Des personnes deguerpies des quartiers Houphouet-Boigny 1 et 2 de la commune de Koumassi peuvent pousser un ouf de soulagement. Hier mardi 29 Novembre, ces personnes sont rentrées en possession de leurs documents de propriété leur conférant un nouveau site de recasement.

 C'est la salle des mariages de la Mairie de Koumassi qui a abrité la cérémonie de remise des titres de propriétés et des dossiers techniques aux populations déguerpies des quartiers Félix Houphoüet Boigny 1 et 2. C'est un véritable soulagement pour les populations déguerpies des quartiers Félix Houphouët Boigny 1 et 2.

En effet, un an après cette situation qui a fait couler beaucoup d'encre et de salive, ces populations, grâce au soutien du maire Cissé Ibrahima Bacongo et la bonne compréhension des autorités municipales de la commune de Bonoua, ont pu être recasées à Yaou.

Dans la salle des mariages de la mairie qui a servi de cadre à la remise des premières attestations de propriété et des dossiers techniques, l'honneur est revenu à Guy Charles Wayoro, Conseiller spécial du maire, Porte-parole du Comité de suivi et de concertation de rappeler le contexte de la cérémonie, celui de l'achèvement d'un long périple pour le recasement des populations des quartiers Houphouët Boigny 1 et 2. Cette remise de documents, a-t-il rappelé, constitue une solution à cette crise . 

 À sa suite, l'Honorable Sangaré Yacouba, Vice-président de la Commission des Affaires économiques, financières et domaniales de la mairie de Koumassi, par ailleurs président du Comité de négociation et de suivi pour le recasement de ces populations a, dans son propos expliqué les procédures qui ont concouru à l'aboutissement de cette affaire, notamment les concertations et les négociations loin des caméras, des micros, etc :

 « Depuis le début de cette affaire, nous avons jugé utile de discuter avec les populations impactées et non de faire du bruit. Cest ainsi que dans le silence, nous avons convenu d'un commun accord avec ces populations et les autorités municipales de Bonoua du site de Yaou. Nos frères de Bonoua nous ont répondu favorablement. Cest ça cette Côte d'Ivoire fraternelle et hospitalière » s'est t-il félicité, remerçiant chaleureusement le maire Jean Paul Amethier.

Ban Paul, Président du Comité d'Aide à la Restructuration (CAR) légitimement reconnu par le Conseil municipal, a pour sa part remercié les autorités municipales des deux communes (Koumassi et Bonoua) pour cette issue heureuse. Il a, à cet effet salué les populations qui ont accepté la voie de la négociation, ainsi que leur patience et leur sens de responsabilité. Il a les d'ailleurs rassurées de la disponibilité du maire Cissé Ibrahima Bacongo à œuvrer pour le bien-être de tous ses administrés. 

Aussi, au nom du Ministre-maire Cissé Ibrahim Bacongo, Balley Toussaint Narcisse et Mabéa Jean Claude, respectivement 1er et 6è adjoint au maire, les députés Sangaré Yacouba et Kader Abdramane Ouattara,  Adjobi Anoh Jean-Baptiste, Conseiller municipal de la commune de Bonoua ont symboliquement remis à cinquante (50) personnes, leurs attestations de propriété et dossiers techniques :

« Nous voyons le dénouement de cette affaire qui a fait couler beaucoup d'encre et de salive. Certains qui sont pressés ont choisi de se plaindre à la justice, ce qui est leur droit. Mais vous qui êtes là aujourdhui avez préféré la voie du dialogue. Il na jamais été question pour la mairie de Koumassi de vous abandonner. Aujourdhui, avec le ministre-maire, Cissé Bacongo, vous êtes recasés. Faites donc bon usage de ce nouveau site qui est un site légalement reconnu avec un acte notarié » a- t-il précisé.

À cet effet, Monsieur Adjobi Anoh, représentant du maire de Bonoua Jean Paul Amethier a dit être témoin de cet acte posé par les autorités municipales de Koumassi, commune sœur et a rassuré les désormais nouveaux habitants de Yaou de leur solidarité à l'endroit de ceux-ci. Il a exprimé sa satisfaction quant au renforcement de l'amitié entre les deux collectivités, rassurant également de transmettre fidèlement les faits à leur nouveau maire. 

 Jean-Jaurès Ta Bi, au nom des bénéficiaires a remercié le Maire Cissé Ibrahima Bacongo et le Conseil municipal pour leur grand sens de la responsabilité. Il a aussi salué les populations de Houphoüet Boigny 1 et 2 qui ont choisi la voie de la négociation, non sans oublier de traduire leur profonde reconnaissance aux autorités municipales de Bonoua pour leur hospitalité. 

Pour terminer, l'honorable Sangaré Yacouba a rappelé la création dun guichet unique pour le traitement de tous les dossiers des futurs habitants de Yaou au sein de la mairie de Koumassi, invitant ainsi les retardataires à s'y rendre pour des informations complémentaires.

Il faut rappeler que, pour des raisons d'inondation, ce sont plus de 220 familles qui ont été déguerpies l'année dernière aux quartiers Félix Houphouët Boigny 1 et 2 afin d'éviter une catastrophe.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

bonoua koumassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires