Sign in
Download Opera News App

 

 

C'est vraiment gâté entre le Mali et la CEDEAO : le représentant de la CEDEAO expulsé

Hamidou Bolly, représentant de la Communauté Économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, CEDEAO, est déclaré persona non grata au Mali par les autorités de transition. Sans donner de détails explicites sur les motivations de leur décision d'expulsion du représentant de l'organisation sous régionale, les tenants du pouvoir malien ont indiqué dans un communiqué rendu public ce lundi 25 octobre 2021, que M. Hamidou Boly a des attitudes qui sont incompatibles avec sa mission. Quels propos a tenu le représentant de l'organisation sous régionale qui a autant choqué les hommes de la transition malienne ? Ce que l'on sait, les hommes forts du Mali ont donné 72 heures à Hamidou Bolly pour quitter Bamako.

Assimi Goïta, président de la transition au Mali.


Rappelons que le Mali a connu deux coups d'État en moins d'un an dont le premier eu lieu le 18 août 2020 et le second le 24 mai 2021. Dans cette situation d'instabilité, l'organisation sous régionale a accordé un an aux tenants du pouvoir malien pour l'organisation des élections dans le pays, synonyme de rétablissement de l'ordre constitutionnel dans ce pays membre de la CEDEAO. Après cette expulsion, la réaction de l'organisation est attendue.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires