Sign in
Download Opera News App

 

 

Le désamour de la CADHP par les Etats africains

La Cour africaine des droits de l'homme et des peuples, CADHP a vu la participation de nombreux Etats africains lors de sa création, naissance de cette cour par les Etats africains eux-mêmes.

Au fils du temps cette cour a été désavouée par de nombreux Etats africains. Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons. Tout d'abord cette cour a eu tendance dans ses décisions à substituer à la législation nationale. D'autre part et ce faisant elle a nié le principe sacro-saint de la souveraineté des États. Dès lors il apparu difficile pour ces États africains qui veulent que leur souveraineté soit reconnue de rester dans une telle institution créée par les africains eux-mêmes. Le retrait de ces États rendent irrecevables toutes décisions de cette cour. Il faut bien comprendre que ce sont les raisons pour lesquelles les demandes de Soro et Gbagbo ont été considérées comme étant irrecevables et donc les différents protagonistes ont été déboutés. N'oublions jamais que la la loi nationale prime dans le cas d'espèce justement au nom de la souveraineté des États, souveraineté indiscutable et incontestée.

Edwige SOSSAH

Présidente du parti politique RÉPUBLIQUE FRATERNELLE

Experte en Relations Internationales, Relations ACP-UE.

Content created and supplied by: EdwigeSossah (via Opera News )

CADHP Etats africains

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires