Sign in
Download Opera News App

 

 

Fête du travail 2016 : quand Ouattara annonçait la fin du monopole CEI-Sodeci

Cinq années après l’annonce spectaculaire du chef de l’Etat, Alassane Ouattara relative à la fin du monopole de la Société de Distribution des Eaux de Côte d'Ivoire (SODECI) et de la Compagnie Ivoirienne d'Electricité (CEI), en vue de régler les questions de délestages électriques et de pénuries d’eau, le mal reste entier. Les Ivoiriens subissent à nouveau les délestages électriques et pénuries d’eau et la promesse du chef de l’Etat semble rangée au nombre des promesses non tenues.

« Nous devons mettre un terme au monopole de la SODECI et de la CIE. J'invite tous ceux qui souhaitent investir dans ces deux secteurs à le faire de sorte que s'instaure une concurrence qui permettra de contrôler et réduire les prix de l'électricité », indiquait Alassane Ouattara sous les hourras de ses partisans dimanche 1er mai 2016. Et plus rien.

Cette fin du monopole des sociétés de distribution d'électricité et d'eau visait la libéralisation de ces secteurs clés dans l’optique de faire baisser les prix et régler les questions de coupures intempestives d'eau et d'électricité.

Cette promesse faite à la télévision nationale, la RTI restera sans suite. Il faudra attendre cinq années plus tard pour s’en souvenir. Les Ivoiriens renouent à nouveau avec les coupures inopinées d’eau et de l’électricité et tous leurs corolaires de dommages. La colère est grandissime sur les réseaux sociaux et dans les rues.

Les autorités, principalement le ministère de l’Énergie, pointe du doigt le bas niveau de l'eau des barrages dû à la faible pluviométrie et aux changements climatiques qui limite la production hydroélectrique et une insuffisance de l'offre de gaz naturel qui limite la production thermique. Ensuite des pannes à la centrale thermique d'Azito d'Abidjan qui génère le tiers de l'électricité du pays.

Le contraste est éloquent car la Côte d’Ivoire, première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone et leader régional dans le secteur de l'électricité, a produit en 2019 plus de 2.229 mégawatts (MW) d'électricité et a exporté en 2020 11% de sa production d'électricité vers ses voisins (Ghana, Togo,Bénin, Burkina, Mali et Liberia).

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire rti

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires