Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbagbo dans son village à Mama : la mauvaise organisation, la grosse fausse note !

Les organisateurs ont très vite été débordés (Photo: Le Monde) 

La fête pour le retour de Laurent Gbagbo dans son village natal de Mama a été quelque peu gâchée. Au dire de notre correspondance particulière, l’organisation a totalement failli. La foule, nombreuse qui s’était amassée hier, samedi 27 juin 2021, sur l’artère principale du village, au rond-point et sur la place de la cérémonie a été mal encadrée. Et c’est peu dire !

Chacun voulait être au plus près du fils du village qui revient de l’enfer carcéral de la Haye. Aucun cordon de sécurité n’avait été prévu pour canaliser toute cette exubérance, l’expression spontanée de tant d’enthousiasme. Du coup, c’est dans un cafouillage monstre que le cortège de Laurent Gbagbo s’est frayé péniblement un passage jusqu’au lieu de la cérémonie, à la nuit tombée.

La sono nasillarde et crachotant n’a rien relayé de la brève adresse d’environ deux minutes de Laurent Gbagbo à ses parents de Mama. De fait, l’ancien Président de la République a répondu à ses parents qui lui demandaient les nouvelles, comme il est de tradition. Sa réponse est qu’il est d’abord venu les saluer, afin que chacun puisse le voir en chair et en os. Afin aussi que les Saints Thomas qui nourriraient encore quelques doutes sur son retour effectif de la prison de Scheveningen (Haye) puissent être définitivement situés.

Le leader politique a promis à tous de donner plus de détails, ce jour, lundi 28 juin à la grande cérémonie de réception. On imagine bien que la foule sera encore plus nombreuse à cette cérémonie pour ne pas manquer une miette de la mésaventure de l’ancien Chef d’État.

Par ces temps d’incertitudes politiques et d’insécurité galopante, les organisateurs de la réception de Laurent Gbagbo à Gagnoa doivent impérativement revoir leur copie. Dans la foule enthousiaste pourraient bien se dissimuler de tristes personnes aux desseins lugubres.

La Côte d’Ivoire qui est véritablement à la croisée des chemins peut bien faire l’économie d’un nouveau drame !

Théodore Sinzé

(Correspondance particulière : Romaric Foua Bi)  

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires