Sign in
Download Opera News App

 

 

Maintien en détention de militaires pro-Gbagbo : quand Ouattara montre que c’est lui, le chef

Certains avaient déjà commencé à s’en réjouir. Hélas, il n’en était rien. Le Général Dogbo Blé Bruno, ex commandant de la Garde Républicaine, détenu depuis Avril 2011, est toujours en prison. Et aucun indice sérieux ne permet de tabler sur une date probable pour sa libération.

 

C’est pratiquement la 3ème fois en deux mois que cette libération visiblement très attendue dans le camp Gbagbo, est évoquée. D’abord, ce fut à la veille de la commémoration du 61ème anniversaire de l’indépendance, le 06 Août, où beaucoup avaient espéré que la liste des prisonniers à libérer, soumise par Laurent Gbagbo à son successeur, après leur rencontre du 27 Juillet, soit satisfaite.

 

Dans cette liste, figuraient bien évidemment les noms de plusieurs éléments des ex Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dont le Général Dogbo Blé. Puis, le 09 Octobre, un article publié sur la plateforme Operanews, faisait état d’une probable remise en liberté imminente de l’officier supérieur.

 

Ce Mardi 12 Octobre, la fausse rumeur dont s’était fait écho de nombreux médias, est venu en rajouter à la polémique. Dans ce capharnaüm entretenu par la controverse, le chef de l’état, Alassane Ouattara affiche une sérénité déconcertante.

Certes, le 06 Août dernier, il a partiellement accédé à la demande de son prédécesseur en libérant ‘’69 inculpés détenus’’ parmi lesquels des partisans de l’ex président, mais aucun des prisonniers militaires attendus, n’a bénéficié du même traitement. Le processus de réconciliation nationale avance comme il le peut.

 

Des concessions tant au niveau national, qu’international, sont espérées de la part du régime en place à Abidjan. Mais, Ouattara tient visiblement à montrer que c’est lui, le maître du jeu. Et que les choses doivent certes avancer, mais à son rythme et non sur celui que souhaitent ses adversaires.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alassane ouattara camp gbagbo laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires