Sign in
Download Opera News App

 

 

Une maternité décoiffée à Tiébissou : le gouvernement interpellé sur la vétusté des centres de santé

Une violente tornade survenue jeudi 02 septembre 2021 à 10 heures à Tiébissou (275 km d’Abidjan) a entraîné de nombreux dégâts matériels dont l’hôpital général, le lycée moderne Coffi Gadeau et plusieurs habitations. Par-dessus l’ensemble des dégâts, la maternité entièrement dévastée, interpelle les autorités ivoiriennes sur la vétusté des centres de santé.

Toute la toiture de l’hôpital général de Tiébissou a été ravagée par une tornade. Salle d’accouchement, bureau de garde des sages-femmes, salle d’hospitalisation, salle des suites de couche, salles d’attente et de Protection maternelle et infantile (PMI), toutes ont été endommagées par la tornade. Les femmes en couches devront se rendre désormais à N’gatadolikro à 10 km.

 

Une situation qui a le mérite de mettre en évidence la vétusté des centres de santés du pays. A Yopougon, une commune d’Abidjan, le Centre Hospitalier Universitaire (Chu) et la Protection maternelle et infantile (PMI) sont en rénovation depuis plusieurs mois. Annoncé en grande pompe par le gouvernement en 2017, le Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Abobo n’est toujours pas sorti de terre. Le contraste est éloquent car les autorités ivoiriennes se soignent dans les hôpitaux occidentaux. Du chef de l’Etat, Alassane Ouattara au Premier ministre Patrick Achi, ou ses prédécesseurs Hamed Bakayoko, Amadou Gon Coulibaly, tous ont recours à l’hexagone pour leurs soins médicaux.

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires