Sign in
Download Opera News App

 

 

Présidentielle 2025 : la « guerre » des modérés aura-t-elle lieu entre le PDCI-RDA et le RHDP ?

On ne s’intéresserait pas autant à l’élection de 2025 aujourd'hui, si certains enjeux de cette élection n’avaient pas commencé à se jouer. Alors que l’élection est dans cinq (05), des prétendants se déclarent.

D’emblée, il faut préciser les choses. Jean-Louis Billon, à qui l'on prêtait des ambitions présidentielles l’année dernière déjà, en 2020, a déjà annoncé sa candidature pour l’élection de 2015. Pour ce qui est du Premier Ministre Patrick Achi, la question n'est pas encore évoquée. Enfin, pas publiquement.

Cependant, ces deux profils ont, pour eux, la chance d’être, tous les deux, présidentiables. Aussi, Jean-Louis Billon et Patrick Achi passent-ils pour des hommes pondérés. Par exemple, Patrick Achi fait partie de ceux qui ont tenté de rapprocher le Président Henri Konan Bédié du Président Alassane Ouattara lors de la création du RHDP, parti unifié. Après la désobéissance civile, elle avait de nouveau été reçu par Henri Konan Bédié, le 04 juin 2021.

À cette occasion, le chef du gouvernement avait transmis au président Bédié les salutations fraternelles du Président Alassane Ouattara.

De son côté, lors de désobéissance civile, Jean-Louis Billon a eu le mérite de rappeler, avant le meeting du 10 octobre, que ce mot d'ordre ne consistait pas à casser. Mis à part cela, l'homme d'affaires n'est pas connu pour des prises de position extrémistes. D'ailleurs c'est son sens de la modération qui l'avait certainement conduit à se retirer finalement en 2020, au profit du Sphinx de Daoukro.

À l’évidence, ces deux figures du marigot politique ivoirien semblent ne pas être encartées aux logiques de pratiques politiques axées sur le radicalisme. Sous ce rapport, Jean-Louis Billon et Patrick Achi pourraient constituer des alternatives crédibles, respectivement pour le PDCI-RDA et le RHDP, en 2025. Encore faudrait-il le vouloir. C’est donc un pronostic.

Le député élu de Dabakala Jean-Louis Billon ne manque pas d'atouts ; lui qui fait partie des rares cadres du PDCI-RDA à avoir gagné en mars dernier dans une circonscription du nord de la Côte d'Ivoire. Un autre de ses atouts, c’est d'avoir vite assumé ses ambitions, et naturellement d'avoir commencé à se préparer en conséquence.

Si Patrick Achi évite la question pour le moment, cela ne l’empêche pas de figurer dans une sorte de short-list des présidentiables en 2025. Face à certains caciques du RDR, son principal atout pourrait être le Président Alassane Ouattara. Comme avec Amadou Gon d’ailleurs, le Président ivoirien a commencé à envoyer un peu plus souvent son Premier Ministre pour le représenter.

Par exemple, le samedi 11 septembre dernier, c’est Patrick Achi qui représentait le Président de la République, dans son bastion au nord, en l'occurrence, au stade Losséni Soumahoro de Séguéla, à la faveur du meeting d’hommage du Woroba à Alassane Ouattara pour toutes ses actions de développement en leur faveur.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

alassane ouattara patrick achi présidentielle 2025 rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires