Sign in
Download Opera News App

 

 

Kouassi-Lenoir, le chargé de sécurité du PDCI dénonce "la banalisation du mensonge" dans son parti

Le Secrétaire exécutif chargé des questions de Sécurité au PDCI-RDA, Dr Kouassi-Lenoir Kouadio, Secrétaire exécutif en charge de la sécurité du PDCI-RDA, dans une interview accordée à Le Nouveau Réveil, paru le mardi 27 avril 2021 revient sur les scènes de violence survenues le jeudi 22 avril, au siège du vieux parti. Selon lui, la sécurité à l’intérieur d’un parti politique, c’est « savoir lire l’environnement sécuritaire national et régional ».

Répondant à la question de savoir comment faire pour que ce genre de scène de violence ne se reproduise plus au sein du parti d’Henri Konan Bédié, Dr Kouassi-Lenoir Kouadio n’est pas allé avec le dos de la cuillère. Il fait observer que d’abord il faut expliquer aux uns et aux autres ce que c’est la sécurité. Il précise que le PDCI-RDA ne sera pas une force sans l’intelligence car la force sans l’intelligence selon lui, s’effondre sous sa propre masse. 

« Beaucoup de personnes pensent que la sécurité c’est l’usage de la violence, ou la sécurité c’est l’addition des muscles. Contrairement à celles-ci, je pense que la sécurité à l’intérieur d’un parti politique, c’est d’abord la richesse de nos liens car l’union fait la force », a-t-il précisé. 

« La sécurité consiste également à savoir lire l’environnement sécuritaire national et régional. Les compétitions démesurées en cours actuellement sont les portes d’entrée privilégiées de l’agression extérieure. La banalisation du mensonge, des complicités, de la trahison ou la duplicité y compris cette approche cupide de la sécurité, poussent beaucoup de nos militants à être des instruments du désordre et de la manipulation » ; a relevé le chargé de la sécurité au PDCI-RDA. 

Si les militants arrivent à comprendre cela, le parti aura réussi à résoudre 80% de ses problèmes de sécurité. S’agissant de l’usage réfléchi de la force ou de la contrainte, elle est indiscutable et évidente.

Notons que le jeudi 22 avril 2021, des badauds armés d'armes blanches avaient pris d'assaut la maison du Parti démocratique de Côte d'Ivoire dans l'intention d'empêcher une réunion de la jeunesse du parti. Selon un communiqué de la JPDCI-Urbaine, les violences ont fait 10 blessés graves dans les rangs des jeunes du PDCI.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

dr kouassi-lenoir kouadio henri konan bédié pdci pdci-rda

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires